GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 27 Mars
Jeudi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: l'Obamacare, une nouvelle fois en sursis?

    media Sur Twitter, le président Donald Trump s'est réjoui de l'annonce d'un juge texan, affirmant que l'Obamacare était inconstitutionnelle. Le communiqué officiel de la Maison Blanche est plus mesuré. REUTERS/Kevin Lamarque

    Un juge fédéral du Texas vient de déclarer cette loi emblématique de la présidence Obama non conforme à la Constitution, en s’appuyant sur un changement récent dans la loi fiscale fédérale. Les défenseurs du texte se disent prêts à porter l’affaire devant la Cour suprême. Donald Trump, lui, appelle le Congrès à agir pour proposer une nouvelle loi.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    C’est une décision qui menace une loi emblématique et avec elle la couverture médicale de millions d’Américains. « Obamacare a été annulé par un juge très respecté », a immédiatement réagi la Maison Blanche qui ajoute : « Une fois de plus, le président demande au Congrès de remplacer cette loi et d'agir pour protéger les personnes atteintes de maladies préexistantes. »

    Un communiqué qui illustre toute l’ambivalence du camp républicain : les conservateurs ont toujours voué la loi aux gémonies, mais l’obligation pour les assurances d’accepter de couvrir les personnes atteintes de maladies chroniques est une disposition du texte très populaire aux Etats-Unis.

    Dans son communiqué, la Maison Blanche remarque d’ailleurs, comme pour rassurer les Américains : « Nous nous attendons à ce que cette décision soit portée devant la Cour suprême. En attendant, la loi reste en vigueur. »

    Une Cour suprême différente

    Les démocrates ont en effet annoncé leur intention de faire appel. La plus haute instance judiciaire du pays a déjà jugé à deux reprises le texte conforme à la Constitution, mais depuis la composition de la cour a changé. Donald Trump a nommé deux juges conservateurs. Leur avis sera déterminant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.