GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Arabie saoudite: les résolutions du Sénat américain fâchent Riyad

    media Le Capitole, siège du Sénat américain. REUTERS/Yuri Gripas

    L'Arabie saoudite réplique au Sénat américain. La semaine dernière, les sénateurs ont voté deux résolutions hostiles à Riyad, l'une sur le conflit au Yémen, l'autre sur le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. L'Arabie saoudite rejette, ce lundi, totalement ces résolutions et évoque des incidences sur ses relations avec les Etats-Unis.

    Les sénateurs américains ont voté une résolution forte la semaine dernière. Pour eux, c'est le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed Ben Salmane qui est responsable du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Riyad vient de réagir en dénonçant des « allégations sans preuve », « une ingérence flagrante dans les affaires du royaume, affaiblissant son rôle régional et international ».

    « Inquiétude »

    L'Arabie saoudite a toujours nié l'implication du prince héritier dans la mort du journaliste. Le royaume exprime « inquiétude » face au vote du Sénat américain et « espère ne pas être pris dans des débats politiques internes aux Etats-Unis », qui pourraient avoir « des incidences » sur ses relations avec ce pays.

    Le vote des sénateurs s'est fait contre l'avis de Donald Trump. Le président américain a certes dénoncé le meurtre de Jamal Khashoggi, mais il tient aussi à maintenir ses liens avec l'Arabie saoudite, un allié stratégique.

    « Retrait des forces américaines »

    Le Sénat a par ailleurs réclamé, dans une autre résolution le « retrait des forces américaines des hostilités au Yémen ». Les Etats-Unis prêtent main forte à l'Arabie saoudite impliquée dans ce conflit meurtrier, qui a fait au moins 10 000 morts en 4 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.