GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pays-Bas: le suspect de la fusillade d'Utrecht a été arrêté par la police
    • Russie: le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie condamné à quatre ans de prison (Memorial)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    • Russie: Vladimir Poutine promulgue 2 lois, l'une contre les «fausses nouvelles» et l'autre punissant les «offenses aux symboles de l'Etat»
    • EasyJet annonce se retirer des discussions sur la reprise d'Alitalia
    • Pays-Bas: trois morts et neuf blessés durant les fusillades à Utrecht (maire)
    • Un homme originaire de Turquie recherché après les fusillades d'Utrecht (police néerlandaise)
    • Syrie: l'armée «libèrera» les zones kurdes par la «force» ou par des «accords» (ministre)
    • «Gilets jaunes»: le coût des dégâts liés aux manifestations estimés à 170 millions d'euros par la fédération française de l'assurance (FFA)
    Amériques

    Nicaragua: un journal d'opposition et des ONG perquisitionnés

    media Le journaliste Carlos Fernando Chamorro, critique du régime Ortega face à un policier alors que son journal Confidencial a été perquisitionné, le 15 décembre 2018. REUTERS/Oswaldo Rivas

    Depuis plusieurs jours, la police occupe les locaux de Confidencial, un média numérique d’opposition, ainsi que de plusieurs organisations humanitaires. Les organisations de défense des droits de l’homme dénoncent des attaques illégales et une décision arbitraire du régime de Daniel Ortega.

    Samedi 15 décembre, un journaliste a été violemment agressé par la police et plusieurs organisations occupées par les forces de l’ordre se sont vues perquisitionnées. La police dans les locaux du Confidencial, a « saccagé notre salle de rédaction. C’est une attaque brutale contre la liberté de la presse et la liberté d’entreprise. Ils sont entrés dans les bureaux [...] et ont pris des ordinateurs, du matériel de montage et toutes sortes de documents », dénonce le journaliste Carlos Fernando Chamorro.

    Perquisition à la Cenidh, une ONG emblématique

    Dans le même temps, les bureaux du Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh), selon lequel la répression des manifestations anti-Ortega aurait fait 322 morts depuis le début de l’année, ont été perquisitionnés de la même manière, selon ses responsables. Vilma Núñez, présidente du Cenidh, joint par RFI, ajoute qu’elle a reçu des pressions :

    « Je veux dénoncer le danger face auquel je me retrouve. Ma vie est en danger actuellement. Je n’ai jamais dénoncé de harcèlements, je n’ai jamais dénoncé de risques. Rien, mais à cet instant oui. Définitivement, ma vie court un danger. La police m’a averti et m’a menacé, on m’a dit que si je bouge, si je fais quelque chose, je devrais en assumer les conséquences. La police m’a dit que je devais arrêter de les déranger. »

     ► A (RE)ECOUTER : Nicaragua : Felix Maradiaga dénonce la corruption, la violence et l'impunité

    D’autres ONG ont fait l’objet des mêmes opérations. Le régime explique ces perquisitions en déclarant qu’elles « violent la nature de leurs fonctions » et font la promotion « de crimes de haine ». Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat pour les droits de l’homme a appelé le gouvernement à « cesser immédiatement les persécutions ». La représentante de la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH), Ana María Tello, s’est rendue vendredi dans les bureaux de Confidencial et a dénoncé « une augmentation notable du harcèlement des ONG et des membres de la presse ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.