GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Rudolph Giuliani, l’avocat combatif de Trump contre le procureur Mueller

    media Rudolph Giuliani, nouvel avocat de Donald Trump, fait la tournée des médias pour défendre le président. REUTERS/Mike Segar

    Le président Trump est furieux contre son ancien avocat Michael Cohen, condamné cette semaine et qui coopère désormais avec la justice américaine. Sur les soupçons de collusion avec la Russie, le président compte désormais sur le combatif Rudolph Giuliani pour le défendre en public.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    Rudolph Giuliani est souvent confus, mais il est opiniâtre. Ce dimanche, l'avocat de Donald Trump a fait le tour des plateaux de télévision pour défendre le président. La semaine a été rude, une nouvelle fois, mais pour l'ancien maire de New York, tout ça n'est  « qu'une chasse aux sorcières » :

    « Ils remontent toujours plus loin, maintenant jusqu'à 1982, 1983. Ils examinent les dossiers commerciaux. Mon dieu ! Ils sont passés de la collusion à l'obstruction de justice… pas de preuve. Et maintenant le financement de la campagne, pas de violation de la loi. »

    Rudolph Giuliani ironise en prétendant que les enquêteurs étudieraient même les contraventions pour mauvais stationnement de Donald Trump, ou si le milliardaire aurait un jour traversé hors des passages piétons. Mais il peine à convaincre les journalistes face à lui, qui semblent même avoir parfois du mal à le suivre.

    Une exubérance brouillonne

    Quand, à propos de liens potentiels du candidat Trump avec la Russie, il répète, que « la collusion n'est pas crime et que c'était fini au moment de l'élection », il ne laisse pas le temps de se faire relancer.

    Et quand il estime qu'il faudra « lui passer sur le corps » pour que le procureur spécial Mueller interroge en personne le président, mais qu'après tout, il pourrait mourir un jour, il arrache surtout un sourire à son interlocuteur. Cette exubérance brouillonne contraste avec le silence étourdissant de Robert Mueller.

    Depuis qu'on lui a confié l'enquête en mai 2017, l'ancien patron du FBI ne s'est jamais exprimé et n'a pas fait fuiter d'informations, laissant seulement parler les documents officiels qu'il a fournis à la justice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.