GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: les retraités protestent contre le versement de leur prime en petro

    media Un graffiti en l'honneur de l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez le 6 décembre 2018. YURI CORTEZ / AFP

    Au Venezuela, les retraités protestaient ce 18 décembre contre des problèmes dans le versement de leur prime de Noël. Chaque année au moment des fêtes, ils touchent une prime équivalente au salaire minimum de 4 500 bolivars, soit moins de 10 euros au taux de change parallèle. Sauf que cette année, une première partie a été versée en petro, la crypto-monnaie vénézuélienne, et la seconde avec beaucoup de retard.

    Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille

    « Nous ne voulons pas de petro, nous voulons du respect ». Pour les retraités réunis place Carabobo dans le centre de Caracas, au Venezuela, en les payant via cette crypto-monnaie, le président Nicolas Maduro se moque des personnes âgées.

    « Ils ont déposé l’argent en petro sur un portefeuille électronique, nous raconte Arturo, 71 ans. Il faut se connecter pour le changer en bolivars puis le transférer sur notre compte bancaire, et cela peut prendre dix jours. Mais ici, le coût de la vie double d’un jour à l’autre ».

    Inflation à 10 000 000%

    Non seulement la démarche est complexe pour des retraités qui ne sont pas forcément à l’aise avec l’informatique mais bon nombre d’entre eux n’ont même pas accès à Internet. Pour Luis Cano, l’organisateur de ce rassemblement, cela empire une situation déjà très difficile.

    « Nous sommes environ 4,7 millions de retraités au Venezuela et nous sommes tous condamnés à une mort prématurée, explique-t-il. Ici, par exemple, nous souffrons tous de quelque chose : de tension, du diabète, d’arthrose. Nous mourons un à un parce que dans ce pays, il n’y a plus de médicaments contre le cancer... ».

    D’autant que, souvent, les retraités se retrouvent seuls. Leurs enfants et petits-enfants ont émigré pour fuir la crise. Bloqués par leur âge avancé, eux doivent l’affronter tant bien que mal.

    Le FMI prévoit d'ailleurs une inflation de 10 000 000% dans le pays en 2019 et l’ONU estime qu’au moins 2,3 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015.

    Crypto-monnaie : le petro va-t-il relancer l’économie vénézuélienne ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.