GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: neuf militaires condamnés pour complot contre Maduro

    media Un graffiti en l'honneur de l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez le 6 décembre 2018. YURI CORTEZ / AFP

    Au Venezuela, neuf militaires ont été condamnés à des peines de prison pour complot contre le président Nicolas Maduro. C’est ce qu’a annoncé le Tribunal suprême de justice mercredi 26 décembre. Le projet date de 2014 mais ces condamnations ont lieu alors que les arrestations se multiplient dans le pays et que Nicolas Maduro se dit constamment visé par des complots pilotés de l’étranger.

    Avec notre correspondant à Caracas,Benjamin Delille

    Le Tribunal suprême de justice a confirmé les peines prononcées en première instance contre ces neufs militaires : ils vont purger entre cinq et huit ans de prison. Ils étaient jugés pour avoir fomenté un complot en 2014, « l’Opération Jéricho », visant à arrêter plusieurs dirigeants chavistes, dont Nicolas Maduro.

    Ce genre de condamnations sert le discours du président vénézuélien qui se dit constamment visé par toutes sortes de complots. Lors de sa dernière intervention devant la presse étrangère, début décembre, il avait par exemple accusé les Etats-Unis d’avoir enclenché un plan pour le renverser. Un complot organisé selon ses dires avec la complicité de la Colombie et du futur président brésilien, Jaïr Bolsonaro.

    Nicolas Maduro utilise également tout ce qui ressemble de près ou de loin à une atteinte contre sa personne pour multiplier les arrestations d’opposants. C’est le cas depuis le 4 août dernier et le supposé attentat au drone qui l’a visé.

    L’ONG vénézuélienne Foro Penal recense 278 prisonniers dits « politiques » dans le pays, dont 80 militaires.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.