GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Conseil de sécurité: les Etats-Unis vers une politique plus isolationniste

    media Heather Nauert, la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU, le 29 mai 2018. AFP Photos/Mandel Ngan

    Alors que les Etats-Unis s'apprêtent à changer d'ambassadrice à l'ONU et que cinq nouveaux pays font leur entrée au Conseil de sécurité, la question de l'isolement américain sur l'échiquier international revient dans l'actualité.

    Nikki Haley, la « star » du Conseil de sécurité partie, la Maison Blanche entend la remplacer par une ex-journaliste, Heather Nauert. Celle-ci pourrait bien avoir une autonomie beaucoup plus réduite, estime Alexandra Novosseloff, chercheuse-associée au Centre Thucydide de l’Université de Paris 2.

    « C’est une tradition américaine que d’avoir son ambassadeur auprès des Nations unies avec un rang de ministre. Ce ne sera plus le cas pour la successeure de Nikki Haley, donc il n’y aura plus d’autonomie de l’ambassadrice auprès des Nations unies, explique sur RFIAlexandra Novosseloff, qui a dirigé l’ouvrage Le Conseil de sécurité des Nations unies. Entre impuissance et toute-puissance. Les décisions seront seulement des instructions provenant de Washington. Il y aura une moins grande flexibilité dans les négociations. »

    Les Etats-Unis, « unilatéraliste » et « isolationniste »

    Dans le même temps, ce 1er janvier, cinq nouveaux pays entrent au Conseil de sécurité de l’ONU pour deux ans. Parmi eux, l’Allemagne, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, trois puissances régionales y arrivent.

    Reste à savoir si les consensus seront plus faciles avec des États-Unis de plus en plus imprévisibles et ne souhaitant plus être le « gendarme du monde ». « Unilatéraliste » et « isolationniste », « l'Amérique a largué les amarres », note un diplomate interrogé par l'Agence France-Presse (AFP). Ce « durcissement américain » va faire « de l'ONU une cible privilégiée », craint-il. Alexandra Novoseloff estime qu’il y aura peut-être des remises en question sur les opérations de maintien de la paix :

    « Est-ce que l’on va continuer dans des contraintes budgétaires de plus en plus fortes ? Dans la volonté de fermer certaines missions parce que l’administration américaine aurait décidé qu’elles n’étaient pas efficaces ? On va quand même au clash avec un certain nombre d’États parce que d’autres États estiment que les opérations de maintien de la paix continuent à rendre des services et qu’ils faut continuer à les maintenir, même si elles ne sont pas parfaites. Par exemple, la France serait, je pense, opposée à la fermeture de la mission des Nations unies au Congo. »

    A (RE)ECOUTER : Débat du jour :Faut-il réformer le conseil de sécurité de l'ONU?

    Le Conseil de sécurité « plus divisé que jamais »

    Avec 100 000 Casques bleus sur le terrain, l'ONU reste confrontée à des défis majeurs. Comment pousser à la paix avec un Conseil que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, trouve « plus divisé que jamais » ?

    « Les échanges ont souvent été brutaux, on ne cherche même plus des consensus, plus personne ne s'écoute, les votes de procédure se multiplient, les positions sont polarisées », résume un autre diplomate sur l'AFP. Fin 2018, à propos du Yémen, le Conseil a vu les Etats-Unis menacer d'un veto un texte de son plus proche allié en principe, le Royaume-Uni, un évènement inouï, traumatisant pour Londres, rapporte à l'agence un ambassadeur du Conseil sous couvert d'anonymat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.