GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Virus: la Chine annonce une quatrième mort
    Amériques

    Venezuela: chute drastique de la production et des exportations de pétrole

    media Raffinerie de pétrole de Puerto La Cruz, au Venezuela. Getty Images/Yuri Cortez

    Au Venezuela, la production et les exportations de pétrole en 2018 n’avaient jamais été aussi basses depuis 1990. C’est une information de l’agence économique Bloomberg. Pour le pays, où le pétrole représente 96% des exportations, cette chute de l’industrie pétrolière est une véritable catastrophe qui alimente la grave crise économique. Pour rappel, selon le FMI, l’inflation devrait atteindre 10 000 000 % en 2019.

    Avec notre correspondant à CaracasBenjamin Delille

    Le Venezuela détient les plus grandes réserves de pétrole brut du monde, mais sa production est en chute libre depuis cinq ans. Cette année, seuls 1 346 000 barils ont été produits chaque jour, deux fois moins qu’en 2013. Des chiffres inquiétants révélés à Bloomberg par une source au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, l’OPEP.

    D’autant que 90% de cette production est destiné à l’exportation, contre deux tiers il y a cinq ans. Le pays est le plus endetté d’Amérique latine. Et ses deux principaux créanciers, la Chine et la Russie, insistent pour être remboursés. Cette année, le Venezuela a donc signé des accords avec les deux pays pour que le remboursement soit fait en barils de pétrole.

    Autant de facteurs qui appauvrissent le Venezuela. Le pays n’a plus les moyens d’entretenir ni d’investir dans son industrie pétrolière. Et c’est un cercle vicieux, car en se privant de pétrole, le pays se prive aussi de sa principale source de revenus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.