GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: un «shutdown» qui commence à peser très lourd

    media Des négociations de haut niveau se déroulent ce week-end pour tenter de sortir le pays du shutdown. REUTERS/Joshua Roberts

    Les Etats-Unis entament leur troisième semaine de « shutdown » administratif. Chacun reste pour le moment campé sur ses positions. En attendant, alors que les désagréments étaient assez limités au début, les Américains commencent à ressentir les conséquences du blocage.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    Cette semaine, les webcams suivant le quotidien des trois pandas stars du zoo de Washington, ont été coupées. Ils sont très nombreux à être frustrés, mais c'est anodin.

    Le « shutdown » a des conséquences bien plus dramatiques. Les services sanitaires du ministère du Logement tournent par exemple au ralenti, et ce sont les familles les plus pauvres qui en pâtissent. Bientôt, la distribution des bons alimentaires, qui profitent à des dizaines de millions de personnes, pourrait aussi être affectée.

    Dans les parcs nationaux, parfois restés ouverts avec un service minimum, les ordures s'entassent, et il y a bien pire : sans doute à cause du manque de personnel et donc de surveillance des visiteurs et de l'environnement, au moins trois personnes sont déjà mortes ces quinze derniers jours.

    Ironiquement, alors que le débat concerne la protection de la frontière, la sécurité est donc mise en péril. Dans au moins quatre aéroports du pays, des centaines d'agents ont choisi de se mettre en congé maladie plutôt que de continuer à travailler sans être payés immédiatement. Officiellement, cela n'aurait pas encore affecté la qualité ni la durée des contrôles.

    Une paralysie qui coûte très cher

    Certains analystes ont calculé que le « shutdown » pourrait déjà avoir coûté 6 milliards de dollars, c'est-à-dire davantage que les fonds réclamés par Donald Trump. Mais comme l'opposition démocrate le martèle : il ne s'agit pas d'une question d'argent, mais de morale.

    Donald Trump veut 5,6 milliards de dollars pour construire un mur à la frontière, mais les démocrates refusent de valider ce projet. Et comme ces derniers ont désormais la majorité à la Chambre des représentants, ils comptent mettre la pression la semaine prochaine. La Maison Blanche s'implique à l'inverse pour que les élus républicains lui restent fidèles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.