GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Arrestation en Allemagne d'un suspect bosnien des attentats à Paris du 13 novembre 2015 (police)
    • Canicule en France: interdiction du transport d'animaux pour «quelques jours» (ministère de l'Agriculture)
    • Kirghizstan: les députés lèvent l'immunité de l'ex-président Atambaïev, inculpé de corruption
    • France: Jean-François Ricard a été officiellement nommé à la tête du parquet national antiterroriste
    • Canicule en France: le mercure va encore grimper ce jeudi, journée la plus chaude; pollution à l'ozone et risques sanitaires à venir
    • Hôpitaux: plus de neuf Français sur dix soutiennent la grève aux urgences (sondage)
    • Commerce: Trump dénonce les taxes douanières «inacceptables» imposées par l'Inde
    • G20: le président chinois Xi Jinping est à Osaka pour participer à la réunion
    Amériques

    Un touriste canadien détenu en Syrie

    media Depuis 2011, Ottawa conseille à ses ressortissants d'éviter tout voyage en Syrie en raison du conflit qui y fait rage. Delil SOULEIMAN / AFP

    Un Canadien de 44 ans originaire de la Colombie-Britannique n’a plus donné de nouvelles depuis le 2 décembre dernier alors qu’il se trouvait dans un petit village en Syrie.

    Avec notre correspondante à Québec,Pascale Guéricolas

    La mère de Kristian Lee Baxter décrit son fils comme un globe-trotter, un aventurier. Fin novembre, ce dernier visite le village syrien d’origine d’un membre de la famille de sa petite amie.

    Arrivé le 26 novembre à Beyrouth, le Canadien de 44 ans bénéficie des services d’un chauffeur pour rejoindre la petite localité non de loin de la frontière libanaise. Sauf que ses bagages manquent à l’appel en raison d’un retard d’avion. Le chauffeur propose de lui rapporter sa valise plus tard.

    Le problème, c’est que celle-ci contient un détecteur de métal car le Canadien s’amuse à déterrer des objets métalliques. Apparemment, les autorités à la frontière entre le Liban et la Syrie s’interrogent sur cet étrange objet. Ils arrêtent donc le chauffeur et Kristian Lee Baxter ne parvient pas à le faire libérer lors de sa première visite aux douanes.

    Il revient donc à la charge le lendemain, le 2 décembre. C’est la dernière fois que sa mère a eu de ses nouvelles. Depuis, le ministère canadien des Affaires étrangères a confirmé samedi qu’un Canadien était « détenu » en Syrie. Sans pour autant divulguer son identité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.