GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection de von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    • Les Etats-Unis souhaitent la poursuite du dialogue avec Pyongyang malgré sa mise en garde
    Amériques

    Etats-Unis: retour sur les «shutdown» les plus marquants de l’histoire du pays

    media A ce jour, cet arrêt partiel du gouvernement fédéral est le deuxième plus long de l’histoire américaine. REUTERS/Joshua Roberts

    Alors que Donald Trump continue de défendre son projet d’un mur à la frontière mexicaine, rejeté par les démocrates, le  « shutdown » aux Etats-Unis entre ce mercredi 9 janvier dans son 19e jour. Cet arrêt des activités gouvernementales fait déjà partie des plus longs de l’histoire du pays.

    Le bras de fer entre Donald Trump et les démocrates sur la question du financement d'un mur à la frontière du Mexique se poursuit. Faute d'accord budgétaire, les Etats-Unis connaissent ainsi leur 21e « shutdown » (« fermeture »), c’est-à-dire l’arrêt du fonctionnement de plusieurs administrations et services fédéraux.

    Durant cette période, les fonctionnaires jugés « non essentiels » sont mis au chômage technique, et les agences fédérales sont paralysées. Au cours de l’histoire politique du pays, les raisons et les conséquences de ces blocages ont été diverses.

    ►1976 : le premier « shutdown » sous Gerald Ford

    Sous la présidence de Gerald Ford, les activités du gouvernement ont été arrêtés pendant 10 jours. A l’origine de ce « shutdown », le veto du président républicain sur le financement dédié au département du Travail et au département de la Santé et des services sociaux, jugeant les dépenses excessives. Si le Congrès, à majorité démocrate, annule le veto le 1er octobre 1976, une solution sur le financement du gouvernement n’est finalement trouvée que le 11 octobre 1976.

    ►1983 : cinq jours de blocage, un record de huit « shutdown » sous Reagan

    Ronald Reagan détient le record du nombre de « shutdown » sous sa présidence (entre 1981 et 1989) : pas moins de huit. Le plus long, en 1983, dure cinq jours. La Chambre des représentants choisit d'augmenter le budget dédié à l’éducation, mais de réduire ceux de la défense et de l'aide internationale, provoquant le désaccord du président. Un accord budgétaire est finalement trouvé le 14 novembre 1983.

    ►Le record : 21 jours durant l’hiver 1995-1996

    Le record est battu en 1995 sous la présidence de Bill Clinton avec 21 jours de « shutdown », entre le 16 décembre et le 6 janvier 1996. La question du financement du Medicare (l’assurance santé pour les plus de 65 ans) en est à l’origine. 280 000 fonctionnaires sont alors mis au chômage, 475 000 ne sont plus payés. Bill Clinton ressort finalement gagnant de cet épisode, et est réélu en 1996, l’opinion publique jugeant les républicains, majoritaire à la Chambre, responsables du blocage. Le coût de ce shutdown a été estimé à 1,4 milliard de dollars de l'époque (soit environ 2 milliards aujourd'hui).

    ►16 jours en 2013 sur la question de l'Obamacare

    En 2013, ce blocage est utilisé par les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, pour tenter d’empêcher la mise en place de l’Obamacare, la réforme de la santé promise par Barack Obama. Le « shutdown » se traduit par la mise au chômage technique sans paie de plus de 850 000 employés. Il prend fin le 17 octobre 2013 suite à un accord budgétaire. Selon l'agence de notation Standard & Poor's, cet épisode a coûté 24 milliards de dollars.

    ►En 2018 : deux premiers blocages sous Donald Trump

    La question de l’immigration est au cœur de ces deux « shutdown ». Les démocrates s’opposent aux positions jugées hostiles de Donald Trump envers les « dreamers » (« rêveurs »), les jeunes arrivés illégalement sur le territoire américain. Un compromis provisoire est trouvé fin janvier 2018, mais expire début février. Un nouveau blocage se produit alors, pour seulement quelques heures. démocrates et républicains s’entendent pour rétablir le gouvernement, et décident de remettre à plus tard les négociations à propos des « dreamers ».

    ►Depuis le 22 décembre 2018

    A l’origine de ce blocage, ayant commencé le 22 décembre 2018 : l’échec des négociations entre le Congrès et la Maison Blanche sur la question du financement d’un mur à la frontière mexicaine. Donald Trump réclame 5,7 milliards de dollars pour financer son projet. Face au refus des démocrates, il a menacé de faire durer le blocage pendant « des mois, voire des années ». A ce jour, cet arrêt partiel du gouvernement fédéral est le deuxième plus long de l’histoire américaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.