GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Mexique conteste la décision des États-Unis de verrouiller l'accès à l'asile (gouvernement)
    Amériques

    Scandale Odebrecht: le procureur général péruvien démissionne

    media Manifestation à Lima devant le bureau du procureur général de Lima, Pedro Chavarry, pour demander son départ, le 8 janvier 2019. REUTERS/Mariana Bazo

    Le procureur général péruvien a donc finalement cédé. Dans un communiqué publié sur son compte Twitter mardi matin 8 janvier, Pedro Chavarry a annoncé sa démission à la tête du ministère public, dont il affirme vouloir maintenir l'autonomie. Pedro Chavarry n'est pas allé jusqu'au point de renoncer au parquet. Des centaines de personnes avaient manifesté pour demander sa démission. Il avait tenté de destituer deux procureurs qui enquêtaient sur l'affaire de corruption autour du groupe brésilien de BTP Odebrecht impliquant de hautes personnalités.

    Avec notre correspondant à Lima, Eric Samson

    Le retrait de Pedro Chavarry a été accepté à l'unanimité. Dans sa lettre de démission, ce dernier s'est donné le beau rôle. Il affirme vouloir protéger l'autonomie du parquet menacée, selon lui, par un projet de loi présidentiel permettant la révocation de tous les procureurs et leur remplacement par leurs suppléants.

    Ses collègues, le gouvernement et de nombreux secteurs de la société civile lui reprochent en fait d'avoir voulu saboter l'enquête sur la corruption de l'entreprise de travaux publics brésilienne Odebrecht. Cette enquête compromet potentiellement quatre anciens présidents de la République, une ex-première dame et la leader de l'opposition Keiko Fujimori.

    Chavarry est également soupçonné d'avoir des liens avec l'organisation dite des « Cols blancs du port », un groupe de juges corrompus de très haut niveau.

    Le départ de Chavarry n'est pas exempt de polémique : l'une de ses assistantes a été vue en train de forcer les scellés d'un bureau du parquet avec l'aide de plusieurs policiers. Elle affirme être repartie avec des caisses de documents personnels, mais le doute subsiste. L'ex-procureur général a de surcroît décidé de se maintenir comme procureur du parquet alors qu'il vient d'être suspendu pour quatre mois par l'Ordre péruvien des avocats.

    Cette démission longuement attendue pourrait être le début de changements plus profonds, selon Lissell Quiroz, maître de conférence à l'université de Rouen :

    Toutes les institutions politiques péruviennes sont face à cette clameur populaire donc ils vont tenter de réformer le pouvoir judiciaire parce que c'est là où les scandales de corruption sont les plus visibles.

    Lissell Quiroz, maître de conférence à l'université de Rouen 09/01/2019 - par Oriane Verdier Écouter

    Depuis le scandale Odebrecht, qui a impliqué de hautes personnalités péruviennes, le peuple exprime son ras-le-bol dans la rue, et c'est cette mobilisation populaire qui a poussé à la démission longuement attendue de Pedro Chavarry, explique la spécialiste :

    →(Re)lire: Pérou: les manifestants demandent la démission du procureur général Chavarry

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.