GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: le déploiement de l'armée ne calme pas les violences dans le Céara

    media Des militaires contrôlent des suspects dans la ville de Fortaleza, au Brésil. REUTERS/Paulo Whitaker

    Dans le Nordeste, au Brésil, les affrontements entre gangs criminels et force de police continuent. Depuis plus d’une semaine, la région du Céara est la victime d’attaques et d’incendies répétés, de vandalisme. L'armée a été déployée pour faire face aux violences mais toute la région reste en état d’alerte.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Malgré la mobilisation des soldats de la force nationale, l’Etat du Céara vit depuis une semaine dans un état de siège permanent. Près de 200 attaques ont été commises : des bus, des voitures, des stations-essence et des boutiques ont été incendiés, vandalisés. Et plus de 200 suspects ont été arrêtés.

    Cinq cents soldats

    Cinq cents soldats ont été déployés dans la région par le nouveau ministre de la Justice Sergio Morro, ancien juge anti-corruption. Mais à Fortaleza, la capitale de l’Etat, de très nombreux magasins n’ouvrent plus leurs porte. Les transports publics sont paralysés, tout comme le ramassage des ordures.

    Plus d’une cinquantaine de villes sont ainsi touchées par cette vague de violence. Elle serait organisée par des gangs criminels, des rivaux, qui auraient décidé de s’allier pour répondre à la pression exercée par les autorités locales, notamment suite à des mesures disciplinaires strictes imposées dans les prisons, d’où les gangs gèrent le trafic de drogue.

    Pauvreté et trafic

    Le Céara, région touristique prisée pour ses plages, est aussi minée par la pauvreté. A cause de ses ports, elle est devenue stratégique pour le trafic de drogue et les exportations de cocaïne vers l’étranger.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.