GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Amériques

    Etats-Unis: «des milliers» d'enfants migrants séparés non recensés

    media Une bannière accrochée sur une clôture proche d'un camp pour adolescents migrants au Texas, près de la frontière mexicaine, le 12 janvier 2019. «Libérez nos enfants», peut-on y lire. REUTERS/Jose Luis Gonzalez

    Aux Etats-Unis, le nombre d'enfants migrants séparés de leurs parents serait bien plus élevé que les 2 700 recensés au début de l'été 2018. C'est ce qu'indique un rapport officiel.

    Au printemps 2018, l'administration Trump décrétait une politique « tolérance zéro » envers l'immigration illégale. Elle avait entraîné la séparation de nombreuses familles et provoqué un tollé jusque dans les rangs républicains. Le président américain avait finalement ordonné d'y mettre un terme, et le 27 juin, un juge avait ordonné de réunir les familles divisées.

    Un peu plus de 2 700 enfants à réunir avec leurs parents avaient ensuite été recensés par les autorités. La grande majorité d'entre eux les ont bien retrouvés.

    Mais selon un rapport des services de l'inspecteur général du ministère de la Santé rendu public jeudi 17 janvier, les séparations des familles avaient commencé à augmenter dès l'été 2017. D'après ses auteurs, « des milliers d'enfants séparés » étaient passés par les structures dédiées aux mineurs étrangers isolés avant la décision de justice. Comme ils n'étaient plus en rétention à la date du 28 juin, ils n'ont jamais été comptabilisés. D'autres ont été rayés des listes, car ils avaient été éloignés d'un parent : un frère, un soeur , un oncle, mais pas de leur mère ou de leur père.

    Faute de base de données centralisées, le nombre d'enfants concernés au total par cette politique reste toutefois « inconnu », selon ce rapport des services de l'inspecteur général du ministère de la Santé.

    Suite à la publication de ce rapport, le sénateur démocrate Cory Booker, a demandé la démission de la secrétaire à la Sécurité intérieure. « Plus on creuse, pire c'est », affirme-t-il, dénonçant le mensonge de l'administration Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.