GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: les auteurs de l’arrestation de Juan Guaido à leur tour en détention

    media Le président de l'Assemblée nationale vénézuélienne Juan Guaido, le 13 janvier 2019. Yuri CORTEZ / AFP

    Au Venezuela, les agents qui avaient arrêté l’opposant Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale, ont été emprisonnés. Ces fonctionnaires des services de renseignement vénézuéliens sont accusés par le gouvernement d’avoir agi de manière « unilatérale et irrégulière ».

    Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille

    À peine quatre jours après la très médiatique arrestation de Juan Guaido, douze agents du Sebin, les services de renseignement vénézuéliens, ont été placés en détention. La décision a été prise par un tribunal de Caracas pour « privation illégitime de liberté, abus d’autorité et association criminelle ». Ils ont été incarcérés au siège du Sebin, l’Hélicoïde, connu pour être l’une des pires prisons du Venezuela.

    Dimanche 13 janvier, le ministre de la Communication Jorge Rodriguez avait très vite réagi à la brève arrestation du président de l’Assemblée nationale. Il assurait qu'il s'agissait d'un coup médiatique, monté par l’opposition pour faire de son leader une sorte de martyr. La responsabilité de cette arrestation a été imputée Rodriguez Mucura, commissaire du Sebin depuis 18 ans. Le gouvernement l’accuse d’avoir été acheté par l’opposition d’extrême droite pour déstabiliser le pays.

    Selon Juan Guaido, le comportement des autorités prouve qu’elles ont perdu le contrôle d’une partie de leurs forces de sécurité. Il assure d’ailleurs s’être libéré dimanche en convainquant ses ravisseurs de le relâcher.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.