GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: des diplomates de l'UE rencontrent Maduro et l'opposition

    media Des ambassadeurs de l'Union européenne avec le président vénézuélien Nicolas Maduro, à Caracas le 18 janvier 2019. Miraflores Palace/Handout via REUTERS

    Au Venezuela, les ambassadeurs de l’Union européenne jouent la carte du pacifisme. Ils ont rencontré ce week-end le président vénézuélien Nicolas Maduro, puis le président de l’Assemblée nationale Juan Guaido, désormais leader incontesté de l’opposition vénézuélienne. Si comme toute une partie de la communauté internationale l’UE ne reconnaît pas la légitimité du second mandat de Nicolas Maduro, ces rencontres montrent que le dialogue reste ouvert.

    Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille

    A en croire quelques vidéos postées sur Twitter, la rencontre entre les ambassadeurs de l’Union européenne et Nicolas Maduro vendredi 18 janvier a été cordiale.

    Au terme de leur réunion, le président a assuré avoir « défendu la vérité du Venezuela » face aux ambassadeurs. Pour autant les diplomates l’ont répété : ils ne reconnaissent pas son mandat et souhaitent de nouvelles élections. Selon eux sa réélection le 20 mai dernier n’a été ni libre ni transparente.

    Les positions s’opposent en tout point, mais cette rencontre a le mérite de « maintenir ouverts les canaux de communication ». C’est ce qu’a indiqué l’Union européenne dans un communiqué, et c’est surtout ce qui la distingue des Etats-Unis ou des pays du Groupe de Lima avec qui tout dialogue semble être impossible. Nicolas Maduro ne cesse d’ailleurs de les accuser de fomenter un coup d’Etat.

    Dans une seconde rencontre avec l’opposant Juan Guaido, les ambassadeurs ont réitéré leur soutien à l’Assemblée nationale en la qualifiant « d’unique autorité élue ». Ils ont aussi dit rechercher des éléments pour permettre la tenue d’une nouvelle élection présidentielle au Venezuela.

    Juan Guaido enchaîne lui les réunions publiques avec les Vénézuéliens en vue de mobiliser le plus de monde possible lors d’une grande manifestation mercredi 23 janvier contre le gouvernement chaviste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.