GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Amériques

    Huawei: les passes d'armes diplomatiques continuent entre la Chine et le Canada

    media Des soutiens de Meng Whanzou manifestent devant la Cour suprême canadienne à Vancouver, en décembre 2018. REUTERS/David Ryder

    L’arrestation de la numéro deux du géant chinois des télécommunications Huawei continue à empoisonner les relations entre la Chine et le Canada. Une porte-parole chinoise a dénoncé une lettre ouverte au président Xi Jinping écrite par 143 diplomates et chercheurs demandant la libération de deux Canadiens arrêtés en Chine juste après Meng Wanzhou. Puis la porte-parole de la ministre chinoise des Affaires étrangères s’en est prise au processus d’extradition concernant Meng Wanzhou elle-même. Pendant ce temps, le gouvernement canadien maintient le cap.

    Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

    En marge des rencontres qu’elle mène actuellement au Forum économique de Davos en Suisse, la ministre canadienne des Affaires étrangères a rappelé l’entente mutuelle d’extradition existant entre les gouvernements canadiens et américains.

    Le Canada n'avait pas le choix

    Le Canada n’avait donc pas le choix de répondre à la demande de Washington et d’arrêter la numéro 2 de Huawei lors de son escale à Vancouver en décembre dernier.

    Selon l’ambassadeur américain, les Etats-Unis vont formellement demander l’extradition de Meng Wanzhou à la fin du mois de janvier, comme le prévoient les délais légaux dans ce type de procédure.

    Menaces sur la sécurité chinoise

    Pendant ce temps, le diplomate canadien Michael Kovrig, et l’homme d’affaires Michael Spavor sont toujours emprisonnés en Chine. Les autorités de ce pays les accusent d’avoir menacé la sécurité chinoise.

    Selon certaines informations, les deux hommes subissent des interrogatoires de quatre heures chaque jour, sans la présence de leur avocat. Ils n’ont pu voir les représentants du Consulat qu’une demi-heure depuis leur arrestation le mois dernier.

    On aura de plus en plus d'incompréhension entre Chine et étranger.

    Jean-Philippe Béja, chercheur au CNRS

    L'homme explique pourquoi il a signé la lettre ouverte à Xi Jinping signée par 143 chercheurs et diplomates du monde entier.

    23/01/2019 - par Christophe Paget Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.