GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: le «shutdown» a coûté 11 milliards de dollars

    media Des Américains lors d'une manifestation contre le «shutdown», le 10 janvier 2019, à Washington. REUTERS/Carlos Barria

    Retour à la normale pour l’administration américaine après 35 jours de paralysie partielle. Les 800 000 fonctionnaires affectés par le « shutdown » devraient toucher leurs impayés d’ici la fin de la semaine, mais la fermeture partielle du gouvernement fédéral pendant trente-cinq jours aura un coût : 11 milliards de dollars, estime le Bureau du budget du Congrès, un organisme non partisan.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Sur les 11 milliards de dollars de perte de revenus imputés au « shutdown », trois milliards de dollars sont définitivement perdus. Privés de paie pendant 35 jours, 800 000 employés fédéraux ont réduit au maximum leurs dépenses, mais une fois leurs traites payées après le remboursement de leurs arriérés, ils devraient continuer à dépenser avec prudence : la menace d’une nouvelle paralysie partielle le 15 février n’est pas écartée.

    La fermeture de nombreuses agences fédérales a aussi eu des effets sur le secteur privé : elle a entraîné des pertes nettes de revenus pour les nombreux prestataires de l’administration, et ce déficit d’activité ne sera pas compensé.

    A cause de la paralysie partielle du gouvernement, il a par ailleurs été impossible pendant plus d’un mois d’obtenir certains permis fédéraux et l’accès aux prêts octroyés par le gouvernement a été limité.

    Selon le rapport, ces retards risquent d’entraîner des reports d’investissements et d’embauches. A l’issue du plus long « shutdown » de l’histoire des États-Unis, les prévisions annuelles de croissance pour l’économie américaine ont été revues à la baisse de 0,2%.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.