GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: Trump traite les chefs de ses services de renseignement de «naïfs»

    media Le président américain Donald Trump dans le jardin de la Maison Blanche, le 25 janvier 2019. REUTERS/Kevin Lamarque

    Nouvelle saillie de Trump contre les services de renseignement. Dans un tweet publié ce mercredi, Donald Trump accuse les chefs des agences de renseignement américain d'être « naïfs ». Mardi, le président a été contredit devant le Sénat par ses responsables sur les axes majeurs de sa politique étrangère.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    « Les membres des services de renseignement semblent être extrêmement passifs et naïfs », écrit le président américain sur Twitter. Et il ajoute : « Ils devraient peut-être retourner à l’école. »

    L’hôte de la Maison Blanche assure régulièrement faire plus confiance à son instinct qu’aux longs rapports concoctés par son administration et ce n’est pas la première fois qu’il s’en prend aux services de renseignement.

    Mais ces nouvelles attaques surviennent au lendemain d’une audition des responsables de ces agences dont les analyses ont tranché avec la vision de Donald Trump sur plusieurs sujets clés : la Corée du Nord, la lutte contre l’Etat islamique (EI) et l’Iran.

    Cela n’a pas été du goût du président qui fait valoir son point de vue dans une série de messages. Nous avons « une bonne chance » d'aboutir à la « dénucléarisation » de la Corée du Nord, affirme-t-il, par exemple. Mardi, le directeur du renseignement a déclaré que cette perspective était bien peu probable.

    Au sujet de la lutte contre le groupe Etat islamique, le président souligne que d’énormes progrès ont été accomplis, mais n’affirme plus que l’EI a été vaincu. Il faut dire que dans la matinée, le département de la Justice a annoncé l’inculpation d’un Américain qui menaçait d’attaquer une synagogue dans l’Ohio au nom de l’Etat islamique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.