GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: premiers renvois de demandeurs d'asile centraméricains au Mexique

    media Un demandeur d'asile centraméricain dans une rue de Tijuana, au Mexique, après son retour forcé, le 30 janvier 2019. REUTERS/Shannon Stapleton

    Le gouvernement américain a commencé à mettre en application son programme dénommé « Protocole de protection aux migrants », qui vise à renvoyer au Mexique les migrants centraméricains qui ont fait une demande d’asile, le temps que leur dossier soit examiné.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    Le plan de Donald Trump est en marche : depuis mardi 29 janvier, douze migrants centraméricains ont déjà été renvoyés à Tijuana, de l’autre côté de la frontière, où ils ont été pris en charge par les autorités mexicaines.

    En principe, ils devraient être une vingtaine à être reconduits chaque jour au Mexique, sans pour autant que l’on sache combien ils seront au total.

    Même s’il considère qu’il s’agit là d’une mesure unilatérale, le Mexique n’a pas vraiment d’autre choix que d’accueillir ces migrants. Le gouvernement, qui leur fournira un visa temporaire, affirme qu’il le fait pour des raisons humanitaires. Mais le problème pour ces requérants, c’est que l’attente risque d’être longue. Des mois, voire des années, en raison du retard pris par la justice américaine qui doit traiter quelque 800 000 demandes d’asile.

    Conditions de vie difficiles

    Durant tout ce temps, que vont devenir ces migrants ? Ils vont devoir se loger, trouver du travail et vivre dans une ville où règne violence et insécurité.

    Et si leur demande d’asile est finalement rejetée - comme c’est le cas dans 90% des cas - ils devront soit rester au Mexique, soit rentrer dans leur pays ou alors tenter de passer à nouveau aux Etats-Unis… de manière illégale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.