GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: journée de mobilisation sous haute tension à Caracas

    media Des militants de l'opposition défilent dans les rues de Caracas le 30 janvier 2019. REUTERS/Manaure Quintero

    Au Venezuela, ce samedi 2 février sera une journée sous haute tension. Deux rassemblements sont prévus à Caracas : l’un à l’appel de l’opposition et l’autre à l’appel des autorités chavistes.

    Avec notre envoyée spéciale à Caracas, Véronique Gaymard

    L’opposition a lancé un appel à des rassemblements dans plusieurs points de la capitale à partir de 10 heures du matin (14h TU). Le président de l’Assemblée nationale Juan Guaido qui depuis le 23 janvier s’est autoproclamé président par intérim exige le départ de Nicolas Maduro en préalable à toute discussion. Les opposants jugent que le second mandat de Nicolas Maduro depuis le 10 janvier a été obtenu par des élections frauduleuses et qu’il est donc illégitime.

    Juan Guaido a reçu le soutien des Etats-Unis, de certains pays européens et de nombreux pays latino-américains. Les manifestations ne se dérouleront pas seulement à Caracas, mais aussi en province. Ce samedi à Valencia, la grande ville industrielle à l’ouest de la capitale, l’opposition a prévu une grande marche et devrait mobiliser beaucoup de monde, car la grogne a gagné les quartiers populaires et la population subit chaque jour les répercussions de l’hyper inflation et les graves pénuries de nourriture et de médicaments.

    Une contre-manifestation des partisans du pouvoir

    Un grand rassemblement est prévu au même moment avenue Simon Bolivar dans le centre de la capitale vénézuelienne. Du côté du gouvernement, on commémore les 20 ans de l’investiture de feu Hugo Chavez. Et les partisans de Nicolas Maduro, qui lui est soutenu par la Russie et la Chine, veulent montrer au monde entier que la population est avec lui, confiait vendredi à RFI un manifestant chaviste dans la ville de Valencia où a eu lieu un rassemblement.

    Ils veulent aussi montrer leur capacité de résistance face à ce qu’ils considèrent comme une ingérence étrangère et à une tentative des Etats-Unis de s’approprier les richesses pétrolières du pays. La tension monte, même si aucun des deux camps ne souhaite de confrontation directe, tout le monde redoute les violences qui pourraient émailler ces rassemblements.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.