GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Aujourd'hui
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: 30 tonnes d'aide humanitaire bloquées à la frontière

    media Un Vénézuélien tient une pancarte sur laquelle il est écrit «aide humanitaire maintenant» à Cucuta, ville frontalière entre la Colombie et le Venezuela, le 6 février 2019. REUTERS/Luisa Gonzalez

    L’aide humanitaire pour le Venezuela s’organise en Colombie où sont arrivées trente tonnes d’aliments et de médicaments. Ce sont les Etats-Unis qui financent et qui dirigent l’opération, en accord avec Bogota et l’opposition vénézuélienne. Mercredi, le président autoproclamé par intérim Juan Guaido a demandé au président Maduro de ne pas entraver cette aide, après que les militaires ont bloqué un pont à la frontière entre les deux pays.

    C’est un nouveau front qui s’engage au Venezuela. Plus de 65 millions de dollars d’aide humanitaire auraient été débloqués, notamment par les Etats-Unis, le Canada et l’Union européenne. Une aide qui arrive en ce moment en Colombie, mais le gouvernement a déjà fermé plusieurs ponts pour l’empêcher de traverser la frontière, relate notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille.

    Ce qui enrage Jose Manuel, qui vient de Petare, le plus grand bidonville du Venezuela : « On en a besoin. Le peuple en a vraiment besoin. Nous sommes un peuple qui connaît beaucoup de carences. Le pire, c’est la pénurie de médicaments. Mais je pense qu’ils ne vont pas la laisser passer. »

     → A (RE)LIRE : Venezuela: le plan de bataille de Guaido en débat à l'Assemblée nationale

    Trente tonnes de nourriture et de médicament tiennent en deux ou trois camions. L’aide humanitaire promise au Venezuela est pour le moment symbolique. La cargaison, arrivée par avion à Bogota, a été acheminée mercredi à Cucuta la principale ville frontière entre les deux pays.

    Mais comment va-t-elle passer la frontière ? Comment va-t-elle être distribuée au Venezuela ? Le Mouvement international de la Croix-Rouge qui avait été sollicité a refusé de participer à l’opération, jugée trop politique. L’ONU traine des pieds. L’Eglise catholique hésite. Les pourparlers avec Caracas sont visiblement compliqués. Nicolas Maduro ne veut pas de cette aide humanitaire : l’accepter serait un reconnaître que le Venezuela est dans un état désastreux et donc donner raison à l’opposition.

    Refus risqué

    Guillermo, agriculteur chaviste rencontré à Caracas, voit aussi cette aide comme un outil de pression contre son président. « Moi je crois qu’il s’agit d’une intervention nord-américaine. Nous n’avons pas besoin d’aide humanitaire. Nous ne demandons rien, aucune aide à personne. Ce qu’on veut c’est qu’ils nous laissent vivre en paix, qu’ils nous laissent travailler, c’est tout. On est victime d’une guerre économique, même si certains la nient. Et par cette guerre économique, ils nous ont volé le droit d’avoir de la nourriture. »

    Mais pour Maduro, refuser cette aide est évidemment risqué, alors que tout manque dans le pays. Trois camions d’aide ne changeront rien à la situation humanitaire au Venezuela. Mais ils pèsent lourd dans la jeu politique du moment. Et ils contribuent à faire monter la tension entre la Colombie et le Venezuela.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.