GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sénatoriales au Japon: Shinzo Abe garde une large majorité, mais perd la majorité des deux tiers nécessaire à la réforme de la constitution
    Amériques

    Droits de l'homme au Cameroun: les Etats-Unis suppriment de l'aide militaire

    media (Photo d'illustration) Des soldats de l'armée de terre camerounaise déployés sur le poste avancé de Mabass. Une colline sur la frontière avec le Nigeria, en bas des villages occupés par Boko Haram. © RFI/OR RFI/OR

    Washington met fin à plusieurs programmes d’assistance militaire pour Yaoundé. Les Etats-Unis entendent ainsi protester contre « de graves violations des droits humains » de la part du régime camerounais, notamment dans le nord du pays.

    Avec notre correspondant à San Francisco,  Eric de Salve

    Les programmes d’aide au Cameroun supprimés par Washington concernent la formation militaire et les armements pour un total de 17 millions d’euros.

    Des pièces détachées de rechange pour les avions de transport C 130 ne sont pas livrés comme prévu à l’armée camerounaise par les Etats-Unis. De même que quatre navires de patrouilles de type « Defender », neuf véhicules blindés et un système radar. Supprimés également un programme de formations au pilotage d’hélicoptère.

    Pour autant, d’autres programmes continuent pour le moment mais « nous n’hésiterons pas à les réduire davantage si la situation l’exige » prévient un officiel du département d’Etat. Ces mesures de protestation ont été muries après une évaluation approfondie de la situation sécuritaire au Cameroun précise cet officiel américain.

    Washington entend ainsi protester contre la politique sécuritaire de Yaoundé en particulier au nord-ouest, sud-ouest et extrême nord du pays. « Il est dans l’intérêt du Cameroun, explique le département d’Etat, de faire preuve de plus de transparence dans les enquêtes sur les allégations crédibles de violations flagrantes des droits de l’homme par les forces de sécurité. »

    Washington hausse le ton, tout en saluant la bonne coopération avec Yaoundé en matière de lutte contre le terrorisme.

    Dans le même temps ce jeudi, une quinzaine d’ONG ont demandé à l’ONU d’enquêter sur de graves violations des droits de l’homme dans les régions anglophones du Cameroun.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.