GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
Aujourd'hui
Dimanche 24 Février
Lundi 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Trump à la frontière mexicaine, les démocrates appellent à manifester

    media Des migrants côté mexicain sortent d'une rivière en direction du chantier d'une section du nouveau mur entre El Paso au Texas, et Ciudad Juarez au Mexique, le 5 février 2019.. REUTERS/Jose Luis Gonzalezz

    C’est le premier meeting de l’année pour Donald Trump avec déjà la présidentielle de 2020 en ligne de mire. Le président américain se rend ce lundi soir à El Paso au Texas pour y faire la publicité du mur pour lequel il se dit prêt à une nouvelle épreuve de force, un nouveau « shutdown » en fin de semaine. A cinq jours de l’échéance du 15 février pour sortir de l’impasse avec les dirigeants démocrates réunis au Congrès, à hauteur de 5,7 milliards de dollars pour la construction d’un mur frontalier. A El Paso, les démocrates l’attendent de pied ferme.

    La barrière à El Paso est pour Donald Trump l’exemple à généraliser tout le long de la frontière. Le locataire de la Maison Blanche l’avait affirmé il y a quelques jours lors de son discours sur l’état de l’union : « La ville avait un taux extrêmement élevé de crimes violents, c’est depuis l’une des villes les plus sûres de notre pays. »

    Faux, répondent ses opposants qui avancent que la criminalité avait commencé à chuter bien avant. Ceux-là organisent une manifestation au moment du discours de Donald Trump, un appel à se réunir relayé sur son compte Twitter par le charismatique démocrate local Beto O’Rourke élu à la chambre des représentants.

    « Nous allons affronter les mensonges et la haine. Nous allons le faire avec la vérité et une vision pour le futur de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique à El Paso. Nous vous attendons d’El Paso, de partout dans le pays, si vous le pouvez, rejoignez-nous. »

    Candidat malheureux au Sénat en novembre dernier, Beto O’Rourke pourrait bien entrer dans la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020. Un bras de fer à distance donc, car Donald Trump n’en démord pas, il veut ce mur et tient à le répéter, y compris en terrain hostile. Aux élections de mi-mandat, en novembre dernier, le président américain avait recueilli dans ce comté à peine 26% des voix.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.