GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Aujourd'hui
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: le renseignement vénézuélien à l'affût des tentatives humanitaires

    media Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, prend la parole lors d'une réunion avec des ministres et des membres du gouvernement liés au secteur de la science et de la technologie à Caracas, au Venezuela, le 18 février 2019. Reuters

    Venezuela : les renseignements militaires veulent vérifier les listes des clients d’hôtels près de la frontière avec la Colombie

    On apprend ce mardi davantage de détails sur les mesures que s’apprête à prendre le gouvernement de Nicolas Maduro pour empêcher l’entrée de l’aide humanitaire au Venezuela. C’est à lire sur le compte twitter de Sebastiana Barraez, une journaliste spécialisée sur les questions de défense du pays. Selon ses informations, le général de division José Leonardo Noroño Torres a fait plusieurs annonces ce lundi à ses subordonnés lors d’une réunion en interne : à partir de ce mardi, « tout véhicule de type 4x4 ou pick-up qui entrera dans l’Etat de Tachira », situé justement à la frontière avec la Colombie, sera « confisqué et restitué à son propriétaire après le 24 février ». L’objectif est évident : empêcher les véhicules qui pourraient servir à transporter l’aide humanitaire d’arriver à la frontière.

    En même temps le gouvernement veut aussi augmenter la pression sur les volontaires qui doivent faire entrer l’aide au Venezuela. Toujours selon les informations de Sebastiana Barraez, l’armée cible les lieux qui accueilleront ces volontaires près de la frontière. « Nous allons demander ici à San Cristobal et dans toutes les villes de l’Etat de Tachira la liste de toutes les personnes qui logent dans les différents hôtels », explique le général Noroño. L’extrait de cet enregistrement clandestin de la réunion est publié par la journaliste. « Ces listes seront envoyées aux services de renseignement pour vérification. On y trouvera des choses bizarres. Toute la semaine, on doit bien ouvrir les yeux et être en alerte. C’est pourquoi demain nous allons commencer la vérification des clients de tous les hôtels, chambres d’hôte, auberges, etc ».

    Etats-Unis : Bernie Sanders se lance de nouveau dans la course à la présidence

    « Il n’a pas décroché la nomination du parti démocrate en 2016 contre Hillary Clinton. Il va tenter de l’obtenir en 2020 », s’exclame le Washington Post. « " Nous avons commencé la révolution politique en 2016. Il est maintenant temps de la faire avancer ”, a déclaré Bernie Sanders lors d’une interview à la radio publique de l’Etat du Vermont », dont il est le sénateur. Et selon le quotidien il ne faudrait pas sous-estimer sa force de frappe. Car de tous les candidats à la nomination démocrate pour la présidentielle, Bernie Sanders est celui qui, à 77 ans, « compte le plus de followers sur les réseaux sociaux et la plus grande mailing-liste ».

    Nicaragua : deux opposants au président Ortega condamnés à de lourdes peines de prison

    Medardo Mairena et Pedro Mena ont été condamnés respectivement à 216 et 200 années de prison. Lors des manifestations anti-gouvernementales de l’an dernier, les deux dirigeants de mouvements paysans avaient réclamé l’an dernier le départ du chef de l’Etat, rappelle El Nuevo Diario qui qualifie les peines prononcées par le tribunal de Managua d’« inhabituelles ». Le quotidien La Prensa se montre plus virulent : ces condamnations émanent « d’un juge ortéguiste », c’est-à-dire proche du pouvoir, estime le journal. Le frère de Medardo Mairena, interrogé par La Prensa, souligne que « ce jugement reflète la haine que porte le régime nicaraguayen aux mouvements paysans qui menacent sa toute-puissance ».

    Equateur : président Moreno renforce lutte contre corruption

    Le président équatorien Lenin Moreno a annoncé ce lundi la création d’une commission internationale pour lutter contre la corruption dans le pays, rapporte El Telegrafo. Selon le chef de l’Etat, son gouvernement fera appel aux experts des Nations unies, de Transparency International ou encore de la Banque interaméricaine du développement pour enquêter sur plus de 500 cas de corruption présumée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.