GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: Jair Bolsonaro a transmis au Congrès son projet de réforme des retraites

    media Jair Bolsonaro et son vice-président Hamilton Mourao, lors d'un discours du ministre brésilien de l'Economie Paulo Guedes le 7 janvier 3019 à Brasilia. EVARISTO SA / AFP

    Le temps des grandes manœuvres a commencé au Brésil. Le président Jair Bolsonaro a transmis au Congrès son projet de réforme des retraites. Objectif : économiser 300 milliards de dollars en dix ans.

    C’est la pierre angulaire du programme économique du nouveau président brésilien : changer le système de retraites, réputé trop généreux, pour réduire les déficits et jeter les bases d’une nouvelle phase de croissance. Pour cela, on ne parle pas officiellement de sacrifices, mais de lutte contre les privilèges.

    Jusqu’à présent, certains Brésiliens parvenaient à prendre leur retraite à 50 ans. Désormais, l’âge minimum de départ à la retraite est fixé à 65 ans pour les hommes et à 62 ans pour les femmes. Aussi bien pour les salariés du secteur privé que pour les fonctionnaires, qui bénéficient pour l’instant d’un régime de faveur.

    Mais pour obtenir une retraite à taux plein, il faudra cotiser pendant 40 ans. A terme, le gouvernement veut privatiser le système de retraite. Seuls les militaires échappent pour l’instant à la réforme.

    Plusieurs milliers de personnes ont déjà manifesté ce mercredi dans le centre de Sao Paulo contre ce projet de loi. Et les syndicats  fourbissent leurs armes en vue d’une grève générale contre cette réforme-clé du gouvernement Bolsonaro.

    ► À relire : Limogeage du secrétaire général de la présidence du Brésil

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.