GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Trump ne tient pas Kim pour responsable de la mort d’Otto Warmbier

    media L'étudiant américain Otto Warmbier lors d’une conférence de presse à Pyongyang, le 29 février 2016. Il est décédé en juin 2017 à 22 ans. REUTERS/Kyodo

    Donald Trump est vivement critiqué aux Etats-Unis après sa déclaration au sujet d’un étudiant américain mort à la suite de son séjour en prison en Corée du Nord. Le président qui s’exprimait à Hanoï à l’issue de sa rencontre avec Kim Jong-un a semblé innocenter le dirigeant nord-coréen de la mort d'Otto Warmbier. Le jeune homme avait été arrêté pendant un voyage organisé à Pyongyang en 2015 et condamné à quinze ans de prison pour vol d’une affiche de propagande. Il avait été libéré dans le coma au bout de dix-huit mois et était décédé très rapidement après son retour aux Etats-Unis.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    C’est une petite phrase lancée par Donald Trump à Hanoï. Le président explique avoir évoqué avec Kim Jong-un le cas d’Otto Warmbier, ce jeune américain décédé suite à son séjour dans les geôles nord-coréennes. Et soudain il déclare : « Ce qui s’est passé est horrible, mais je ne pense pas que le plus haut dirigeant ait été au courant. J’en ai parlé avec lui il m’a dit qu’il n’était pas au courant et je le crois sur parole. »

    Cette déclaration a aussitôt suscité la stupeur aux Etats-Unis. « C’est répréhensible ce qu’il vient de faire, je veux dire, il couvre un dirigeant qui savait fort bien le sort réservé à Otto Warmbier, s'insurge Rick Santorum, ancien candidat du parti républicain à la présidence. Et je ne comprends pas pourquoi le président fait cela, je suis déçu, c’est le moins que je puisse dire. »

    Les démocrates, eux, rappellent que Donald Trump n’en est pas à son coup d’essai. Le président a déjà affirmé croire en l’innocence du prince saoudien dans l’affaire du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, et il a aussi choisi de croire Vladimir Poutine plutôt que ses propres services de renseignement.

    « C’est étrange, il y a quelque chose qui ne va pas quand le président choisit de croire Poutine ou Kim Jong-un », commente Nancy Pelosi, cheffe de la majorité démocrate à la Chambre des représentants.

    Au moment du décès d’Otto Warmbier, Donald Trump avait vivement dénoncé sur Twitter les tortures qu’il avait subies en Corée du Nord. Le président avait même invité ses parents à assister à son discours de l’état de l’union.

    (Re) lire : La Corée du Nord condamnée aux Etats-Unis pour la mort d’Otto Warmbier

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.