GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Venezuela plongé dans le noir pendant de longues heures

    media La coupure d'électricité a duré plus de sept heures au Venezuela, ce 7 mars 2019. REUTERS/Carlos Jasso

    Pendant plus de sept heures, Caracas et la majeure partie du Venezuela ont été privées d'électricité jeudi 7 mars. La population redoute de graves conséquences dans les hôpitaux.

    Avec notre correspondant à CaracasBenjamin Delille

    Avec au moins 22 Etats concernés, le Venezuela a probablement connu sa pire coupure d’électricité. A la fin de l’après-midi, la quasi-totalité du territoire vénézuélien était privée de courant et à minuit, heure locale, cela faisait plus de sept heures que la capitale Caracas était plongée dans le noir. Un record pour cette ville de plus de sept millions d’habitants.

    Selon le président vénézuélien, Nicolas Maduro, cette coupure d’électricité géante s’explique par un sabotage dans l’une des principales centrales électriques du pays. Mais cette explication ne convainc pas l’opposant Juan Guaido, qui accuse le gouvernement vénézuélien de ne plus entretenir le réseau électrique depuis des mois.

    Les coupures d’électricité sont monnaie courante au Venezuela, en particulier dans les villes de taille moyenne, mais jamais elles n’avaient atteint cette ampleur. Non seulement l’électricité a été coupée mais les lignes internet et téléphoniques ont également été interrompues, au moins partiellement.

    Pour les Vénézuéliens, le plus important est la situation dans les hôpitaux. Selon l’ONG Medicos por Venezuela, au moins une vingtaine de personnes sont mortes à cause de coupures d’électricité dans les hôpitaux entre le mois de janvier et le mois de février, et beaucoup s’inquiètent de se réveiller ce vendredi matin avec un bilan bien plus important.

    Une vue de Caracas durant la coupure d'électricité. REUTERS/Manaure Quintero NO RESALES. NO ARCHIVES. TPX IMAGES OF
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.