GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etat d'urgence au Venezuela: Juan Guaido appelle la rue à se mobiliser à nouveau

    media Le périphérique de Caracas, rempli de Vénézuéliens acheminant de l'eau à partir du fleuve Guaire, lundi 11 mars 2019. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    Au Venezuela, toute une partie du pays est encore privée d’électricité. L’Assemblée nationale, acquise à l’opposition, a décrété l’état d’urgence lundi 11 mars 2019. Un décret symbolique qui illustre la situation catastrophique dans lequel se trouve le pays. Depuis jeudi soir, plusieurs Etats n’ont plus de courant, bien que celui-ci revienne de manière parcellaire dans la capitale. Juan Guaido convoque ce mardi des manifestations partout au Venezuela pour faire pression sur le gouvernement.

    Avec notre correspondant à Caracas,  Benjamin Delille

    Juan Guaido profite de cette immense panne d’électricité pour mobiliser un maximum de Vénézuéliens contre Nicolas Maduro.

    La situation est devenue invivable pour une grande partie du pays. Sans électricité, les Vénézuéliens n’ont plus d’eau, plus d’essence, et n’ont plus de quoi de s’acheter de nourriture.

    A cause de l’inflation, il n’y a plus de liquide et tout s’achète par carte bancaire. La colère monte, mais il n’est pas sûr que la manifestation convoquée ce mardi par le président transitoire autoproclamé soit très suivie.

    Car cette panne géante paralyse aussi les réseaux internet et téléphonique. Une grande partie de la population n’est donc pas au courant de cette convocation.

    Le gouvernement continue d’affirmer qu’il est victime d’un sabotage orchestré par les Etats-Unis. Une explication fermement rejetée par l’opposition, qui accuse Nicolas Maduro de ne plus entretenir le réseau depuis des années.

    Cette querelle politique importe peu les Vénézuéliens. Après quatre jours de coupure, tous ne souhaitent qu’une seule chose : que le réseau électrique soit rétabli.

    Dans de nombreuses villes du pays, les pillages se multiplient. Et plus cette panne se prolonge, plus le risque d’une explosion sociale se profile.

    ► A la Une de la revue de presse des Amériques : Le Venezuela plongé dans le chaos

    A Cucuta, à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, les autorités vénézuéliennes ont laissé passer les malades, au compte-gouttes: reportage sur le pont Simon Bolivar 12/03/2019 - par Marie-Eve Detoeuf Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.