GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: un parrain de la mafia abattu à New York

    media La police sur la scène du crime après l'assassinat du parrain de la mafia Francesco «Franky Boy» Cali, abattu le mercredi soir 13 mars 2019. REUTERS/Brendan McDermid

    La guerre des gangs est-elle rouverte à New York ? C’est ce que laisse craindre l’assassinat mercredi 13 mars au soir devant son domicile,  situé sur l'île de Staten Island, du parrain du clan des Gambino, l’une des 5 grandes familles de la mafia américano-italienne qui se disputent le terrain à New York. C’est une première depuis 1985, selon les médias américains qui estiment qu’une guerre de succession pourrait expliquer cet assassinat.

    Il s’appelait Francesco Cali et son corps criblé de six balles et renversé par un pick-up qui a pris la fuite a été retrouvé devant son domicile de Staten Island, l’un des cinq quartiers de New York, rapporte notre correspondante à New York, Marie Bourreau.

    Francesco « Franky Boy » Cali, 53 ans, était né en Sicile et plusieurs médias avaient rapporté son intronisation à la tête du clan Gambino, l'une des grandes familles de la mafia italo-américaine de New York, à laquelle il faisait déjà partie depuis plus de vingt ans.

    Chef du clan des Gambino, l’un des syndicats du crime new-yorkais le plus puissant dans les années 1990, on le disait discret et extrêmement prudent depuis l’assassinat de son prédécesseur Paul Castellano à la sortie d’un restaurant de New York en 1985.

    Depuis, aucun parrain new-yorkais n’avait fait l’objet d’un meurtre. Selon la presse américaine, Cali aurait cherché à développer le trafic d’héroïne et d’oxycodone, un antidouleur dérivé des opiacés qui fait des ravages aux Etats-Unis, mais un marché aujourd’hui largement contrôlé par les cartels mexicains.

    Une guerre de succession ouverte dans la mafia new-yorkaise ?

    Hasard ou coïncidence, le jour de son assassinat, Joseph Cammarano, patron supposé de la puissante famille des Bonanno, était acquitté dans un procès. Un assassinat qui intervient quelques jours après le décès, en prison, de Carmine Persico, chef du clan Colombo, à 85 ans. Une guerre de succession est manifestement ouverte dans la mafia new-yorkaise.

    →Lire : Etats-Unis: mort en prison d’une légende de la mafia new-yorkaise

    Gambino et Colombo font partie des cinq grandes familles de la mafia italo-américaine du nord-est des Etats-Unis, avec les Bonanno, les Genovese et les Luchese.

    Le clan Gambino remonte au début du XXe siècle et fut même considéré un temps comme le plus puissant des Etats-Unis.Toutefois, la condamnation à perpétuité, en 1992, de John Gotti, le chef du clan qui était devenu une célébrité nationale a porté un sérieux coup à l'organisation, qui ne s'en est jamais vraiment remise.

    La mafia italo-américaine est indissociable de l'histoire des Etats-Unis depuis les années 1920. Elle est cependant largement passée au second plan depuis le début des années 2000. Concurrencée d'abord par les cartels mexicains dans le domaine du trafic de drogue, mais aussi par les organisations liées à l'ancienne Union soviétique ou l'Asie, elle est néanmoins restée active, comme en témoigne une série de coups de filet réalisés en 2016 et 2017.

    →Lire : Etats-Unis: arrestation de 46 membres de la mafia à New York

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.