GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: Bolsonaro en visite aux Etats-Unis pour rencontrer son allié Trump

    media Pour sa première rencontre bilatérale, Jair Bolsonaro a choisi de se rendre à Washington pour s'entretenir avec son allié idéologique Donald Trump. MANDEL NGAN, Nelson ALMEIDA / AFP

    Jair Bolsonaro est arrivé aux Etats-Unis ce dimanche pour une visite officielle de trois jours. Le président brésilien doit rencontrer Donald Trump, dont il veut devenir un grand allié, ce mardi 19 mars.

    Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

    Pour sa première rencontre bilatérale à l’étranger, Jair Bolsonaro a choisi Washington et Donald Trump. Symbole fort : il préfère se rendre à la Maison Blanche, moins de trois mois après son arrivée au pouvoir, plutôt que d’aller en Argentine, comme c’est la coutume.

    Le président Bolsonaro, qui n'a jamais caché son admiration pour son homologue américain, a souligné sur Twitter l'importance cruciale que revêt pour lui cette visite.

    Dans un premier temps, le président brésilien rencontre d’abord des intellectuels ultra-conservateurs, afin de montrer sa proximité idéologique avec Donald Trump, qu’il rencontrera mardi. Au menu, la crise au Venezuela, ou comment en finir avec le régime de Nicolas Maduro. Pour l’instant, les généraux brésiliens qui épaulent Jair Bolsonaro sont opposés à l’emploi de la force.

    Enjeux économiques

    Flanqué de six ministres, dont ceux des Affaires étrangères, Ernesto Araujo, de l'Economie, l'ultra-libéral Paulo Guedes, et de la Justice et de la Sécurité, Sergio Moro, le président brésilien va se faire l’apôtre du libéralisme et l’opposant au multilatéralisme. Il participera d'ailleurs à plusieurs forums pour vanter les atouts de l'économie brésilienne.

    Eduardo Bolsonaro, fils du président d'extrême droite et député fédéral, qui joue un rôle majeur dans le rapprochement de Brasilia avec la droite ultraconservatrice américaine, se trouve lui aussi à Washington.

    En espérant que Donald Trump accorde son feu vert à l’entrée du Brésil à l’OCDE et lui accorde le statut d’allié majeur non-membre de l’Otan. Mais entre deux présidents au caractère impulsif, on peut également s’attendre à quelques surprises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.