GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Banque du Japon opte sans surprise pour le statu quo monétaire
    • Le président chinois Xi Jinping est arrivé en Corée du Nord (TV chinoise)
    • Le président chinois Xi Jinping est parti pour la Corée du Nord (TV chinoise)
    • Crash du vol MH17: la Russie doit s'assurer que «justice» sera rendue (Pompeo)
    • Disparition de Philippe «Zdar», du duo électro français Cassius (agent)
    Amériques

    A la Une: Maduro se prépare à une «profonde réorganisation»

    media Nicolas Maduro a salué ses partisans eux aussi réunis dans les rues de la capitale, ce samedi 9 mars 2019. Miraflores Palace/Handout via REUTERS

    Nicolas Maduro a demandé à ses ministres de remettre en ordre leur ministère respectif en vue d’une profonde réorganisation, comme l’a expliqué la vice-présidente Delcy Rodriguez, sans que l’on sache quand aura lieu cette réorganisation. Mais comme l’a expliqué la vice-présidente sur les réseaux sociaux, il s’agit de « blinder la patrie de Bolivar et Chavez face à toute menace », comme le détailleUltimas Noticias, quotidien proche du pouvoir. Selon Efecto Cucuyo, site d’information proche de l’opposition, cette annonce a été interprétée comme un appel « aux groupes de choc » face à la menace d’un coup d’Etat. Une annonce qui coïncide selon ce site d’information avec le début d’une tournée nationale du président autoproclamé et de transition Juan Guaido. Ce dernier était hier dans l’Etat de Vargas, dans le cadre de sa tournée nationale. Juan Guaido qui appelle ses concitoyens à poursuivre avec le mouvement de désobéissance et exhorte ses concitoyens à ne pas baisser le bras et surtout à ne pas croire la propagande des autorités qui n’ont eu de cesse d’accuser l’opposition d’être derrière les coupures d’eau et d’électricité qui ont frappé le pays pendant plusieurs jours la semaine dernière, précise La Patilla. Juan Guaido qui a aussi une nouvelle fois appelé les soldats à désobéir et à rejoindre les rangs des opposants.

    Les autorités colombiennes prêtes à accueillir plus de militaires vénézuéliens

    Une information que l’on retrouve dans de nombreux quotidiens, comme s’il s’agissait d’une opération de communication. Les autorités colombiennes comme l’explique le journal 2001 ont mis en place des procédures qui permettent d’offrir les meilleures garanties aux membres de l’armée vénézuélienne qui souhaitent déserter. Selon 2001, depuis le 23 février dernier quelque mille soldats vénézuéliens ont été pris en charge du côté colombien de la frontière. Des soldats qui bénéficient d’un examen médical, d’une aide légale, d’un logement et d’une aide alimentaire. Les autorités colombiennes ont annoncé hier que la plupart de ces soldats demandent l’asile, ce qui leur permet d’obtenir un sauf-conduit qui les autorise à rester sur le territoire vénézuélien. Une communication qui vise à convaincre d’autres soldats à quitter leur rang.

    Les Colombiens manifestent pour soutenir la JEP, la justice transitionnelle.

    SelonEl Tiempo, une forte mobilisation est attendue ce lundi dans les rues de Bogota pour soutenir la justice transitionnelle dans le cadre de l’accord de paix avec les FARC.Le but est de faire pression sur le Congrès pour que ce dernier ne valide pas les amendements que souhaiterait faire adopter le gouvernement d’Ivan Duque. Ce dernier juge ce système de justice parallèle trop laxiste avec les anciens guérilleros et souhaite donc durcir les conditions préalables pour éviter que des anciens combattants ne soient exonérés de peine de prison ferme. D’autres manifestations sont également prévues dans les principales villes du pays selon El Tiempo qui précise que la diaspora colombienne compte également participer à cette mobilisation.

    Au Nicaragua : le dialogue pourrait ne pas reprendre

    Si les autorités ont bien libéré plus d’une centaine de prisonniers politiques ce week-end, comme le réclamait l’opposition dans l’optique du dialogue nationale, elles ont aussi arrêté de nombreux manifestants, ce qui met en péril la poursuite de ces discussions. Le quotidien La Prensa raconte le moment de joie samedi soir lorsqu’une centaine de prisonniers ont été libéré, la plupart d’entre étant des étudiants qui avaient manifesté pour réclamer le départ de Daniel Ortega. Mais cet instant de bonheur pour les proches de ces détenus a été de courte durée puisque les autorités ont procédé à l’arrestation de cent soixante-quatre personnes ce même samedi lors de manifestation pour réclamer la libération des prisonniers politiques, toujours selonLa Prensa. Une situation qui met donc en péril la poursuite du dialogue nationale entamée la semaine dernière entre les autorités et l’Alliance civique comme l’explique Max Jerez dans les pages du quotidien Hoy. Résultat : dimanche soir, l’opposition disait continuer à réfléchir selon le quotidien Hoy.

    L’arrestation de deux Iraniens fait couler beaucoup d’encre en Argentine

    Une information qui fait même la Une de la presse nationale. Ce couple d’Iraniens est entré en Argentine le 12 mars dernier, en provenance d’Espagne, raconte Clarin. Ils sont entrés avec de faux passeports israéliens selon les autorités argentines qui ont procédé à leur arrestation samedi matin. Auparavant, ils avaient utilisé deux autres faux passeports pour quitter l’Espagne. Ce qui soulève de nombreuses questions, car les faux papiers coutent cher et ne sont pas simples à obtenir. Ces deux citoyens iraniens, qui ne parlent pas un mot d’espagnol selon Clarin, vont être interrogés ce matin. D’après Clarin ils auraient précisé avoir fui leur pays. Les autorités expliquent qu’elles vont vérifier leur histoire, mais ne semblent pas croire à leur version. Une affaire qui tient en haleine le pays comme le démontre la place qu’occupe cette histoire dans les éditions de ce lundi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.