GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: le Premier ministre haïtien contre-attaque après le vote des députés

    media La Chambre des députés haïtienne a voté une motion de censure contre le gouvernement du Premier ministre haitien, Jean-Henri Céant (photo). ©Pierre Michel JEAN/AFP

    Celui qui occupait le poste de Premier ministre en Haïti jusqu’à hier se considère toujours en fonction, comme il l’explique dans une interview exclusive au quotidien Le Nouvelliste. Jean-Henry Céant n’hésite pas à qualifier d’illégale et d’inconstitutionnelle cette séance d’interpellation de la Chambre des députés alors que lui était au même moment au Sénat qui l’avait interpellé avant les députés. Dans cet entretien, il dit se réunir avec son « équipe pour regarder quelle réponse donnée » à cette motion de censure. Une interview dans laquelle il revient également sur les relations difficiles qu’il entretient avec le président Jovenel Moïse et où il explique avoir la ferme intention de faire toute la lumière sur l’affaire Petrocaribe, à l’origine de son éviction.

    Caracas dénonce l’occupation de bâtiments diplomatiques à Washington

    Ce lundi, le représentant nommé aux États-Unis par le président autoproclamé de transition Juan Guaido a pris le contrôle de trois bâtiments diplomatiques du Venezuela à Washington. Une initiative critiquée par le gouvernement de Nicolas Maduro. Les autorités vénézuéliennes n’ont pas tardé à diffuser un communiqué, repris entre autres par le quotidien Ultimas Noticias, proche du pouvoir. Elles dénoncent une occupation de manière forcée par des personnes soutenues par les États-Unis. Une manœuvre qui va à l’encontre de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Cela constitue une grave violation des obligations internationales des États-Unis qui sont censés garantir la sécurité du personnel diplomatique et ces bâtiments, selon ce communiqué. Cette prise de possession de bâtiments diplomatiques par l’opposition vénézuélienne va s’accélérer dans les jours à venir comme le précise 2001. Les autorités du Panama par exemple ont confirmé avoir reçu les lettres de créance de la nouvelle ambassadrice nommée par Juan Guaido. Et d’autres pays devraient également s’aligner sur cette position dans les prochains jours annonce ce quotidien.

    Le Venezuela au menu de la visite de Jair Bolsonaro à Washington

    Le président brésilien qui est à Washington depuis dimanche soir doit rencontrer ce mardi son homologue américain Donald Trump détaille le quotidien El Nacional. Et comme il l’a annoncé hier à l’occasion d’un discours devant la Chambre de commerce américaine, il sera fortement question du Venezuela et de sauver ce pays comme il l’a expliqué. Il sera question d’augmenter les pressions diplomatiques et peut-être même les sanctions pour « libérer les Vénézuéliens », comme l’a rappelé le porte-parole du président brésilien à l’issue de cette conférence, des déclarations que l’on retrouve dans la Folha de Sao Paulo.

    Le dialogue national au point mort au Nicaragua

    L’Alliance civique, qui rassemble de nombreux secteurs de la société nicaraguayenne qui réclament le départ du président Daniel Ortega, campe sur ses positions comme l’explique La Prensa. Elle attend toujours la libération des prisonniers politiques et la fin de la répression pour se rasseoir à la table de discussion. Une approche partagée par l’OEA, l’Organisation des États américains qui est censée participer en tant que garant à ce dialogue national. Les pressions contre les autorités nicaraguayennes se font de plus en plus forte détaille le quotidien. Les États-Unis ont, ce lundi, expliqué n’écarter aucune option concernant le Nicaragua, ce qui inclut l’option militaire. Un discours qui ressemble à s’y méprendre à celui tenu concernant le Venezuela.

    Le Canada dit réfléchir à une interdiction des armes à feu

    Les autorités canadiennes pourraient prendre des mesures sur les armes à feu suite à l’attentat de Christchurch vendredi dernier en Nouvelle-Zélande. C’est Le Devoir qui l’annonce. Ralph Goodale, le ministre de la Sécurité publique canadienne, a laissé entendre ce lundi que l’attentat meurtrier survenu en Nouvelle-Zélande amènerait les parlementaires canadiens à réexaminer les lois sur les armes à feu. Le ministre a souligné que son collègue député Bill Blair offrirait bientôt ses recommandations, après avoir mené une étude sur la possibilité d’interdire complètement les armes de poing et les armes d’assaut au Canada. Actuellement, précise Le Devoir, toute personne de plus de seize ans jugée « compétente et convenable » peut obtenir un port d’armes standard de catégorie A, qui permet d’acheter des fusils d’assaut comme le AR-15 dont se serait servi le tueur de Christchurch.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.