GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: 10 civils tués dans des raids aériens russes à Idleb (ONG)
    • Venezuela : arrestation d'un député de l'opposition (Parlement)
    • Etats-Unis: 18 mois de prison pour une Russe ayant infiltré les cercles du pouvoir américain
    • Sanctions financières américaines contre le ministre vénézuélien des Affaires étrangères (Trésor)
    Amériques

    Etats-Unis: aucun candidat démocrate devant l'Aipac, le lobby pro-israélien

    media La conférence donnée chaque année par l'Aipac, le puissant lobby pro-israélien aux Etats-Unis, se tient du dimanche 24 au mardi 26 mars 2019. ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

    L’Aipac est normalement un rendez-vous incontournable pour tout politicien désirant séduire la communauté juive américaine en affichant un soutien sans faille à l’État hébreu. Mais cette année, on note des absents de marque : aucun candidat démocrate à la prochaine élection présidentielle ne viendra s’exprimer. Le parti d’opposition est en effet enferré ces dernières semaines dans plusieurs polémiques autour d’Israël, voire du judaïsme puisqu’une élue (musulmane) a même été accusée d’antisémitisme. Et c’est évidemment Donald Trump qui espère profiter de cette situation.

    Avec notre correspondant à New York,  Grégoire Pourtier

    La plupart n’ont pas pris le risque de se justifier, d’autres ont voulu faire croire qu’il n’avaient pas le temps. Mais le fait est qu’aucun des candidats déclarés pour la primaire démocrate de 2020 ne passera cette semaine par l’Aipac, le grand rendez-vous annuel du lobby pro-Israël.

    Le sujet est sensible, et sans doute ont-ils pris en compte que les juifs américains étaient majoritairement défavorables au gouvernement israélien actuel. D’autres organisations juives les avaient d’ailleurs exhortés à ne pas participer à l’événement.

    En fait, seul le camp de Bernie Sanders, lui-même juif, a mis les pieds dans le plat, estimant que l’Aipac faisait trop la part belle à « des responsables ayant fait preuve de sectarisme et s'opposant à une solution à deux Etats » avec la Palestine.

    Donald Trump, lui, ne se prive pas pour essayer de diviser l’opposition, qui s’est encore récemment déchirée après les propos ambigus d’une jeune élue. « Ils sont complètement anti-Israël. Franchement, je pense qu'ils sont anti-juifs », a carrément déclaré le président.

    Reste que les électeurs juifs américains votent traditionnellement démocrate.
    Il y a peu, un sondage indiquait que seul un quart d’entre eux avaient une bonne opinion de Donald Trump, qui multiplie pourtant les gestes forts en faveur d’Israël.
    Le parti démocrate ne compte donc surtout pas se couper de cette communauté, et ses deux figures les plus puissantes, les leaders au Congrès Nancy Pelosi et Chuck Schummer, se rendront bien à l’Aipac cette semaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.