GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Crashs des 737 MAX: Boeing essaie de regagner la confiance des clients

    media Un Boeing 737 MAX 8 photographié à Renton, dans l'Etat américain de Washington. REUTERS/David Ryder

    En pleine crise après les deux crashs de son dernier-né, le 737 MAX, Boeing tente de regagner la confiance. Ce mercredi 27 mars, depuis son fief de Renton dans l’Etat de Washington, le constructeur américain a lancé la contre-offensive et présenté les modifications du stabilisateur du 737 MAX, en cause dans les deux catastrophes meurtrières à cinq mois d’intervalle.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Devant des centaines de journalistes et de représentants d’agences aéronautiques internationales, le vice-président de Boeing dit vouloir redonner foi et confiance dans son industrie. Pour ce faire, depuis son fief de Renton, près de Seattle, le constructeur dévoile ses modifications censées rendre le système « plus solide ». Un système anti décrochage en cause dans deux crashs de 737 MAX en cinq mois, qui ont fait 346 morts au total.

    Tests pendant des centaines d'heures

    Boeing travaillait déjà sur les mises à jour de ce logiciel depuis le premier crash de la Lion Air en novembre. Ces améliorations ont été testées pendant des centaines d’heures en simulateur et en vol réel. En cas de problème, elles doivent permettre aux pilotes de désactiver plus facilement le stabilisateur pour reprendre le contrôle manuel de l’appareil. Les pilotes seront aussi mieux alertés en cas d’incident.

    Attendre trois mois

    Le 737 MAX est maintenant interdit de vol depuis plus de deux semaines aux États-Unis. Selon les spécialistes, il faudra attendre jusqu’à 3 mois avant que ces modifications soient certifiées par la FAA, une agence aéronautique américaine elle-même très contestée, accusée d’avoir trop facilement autorisé la mise en service du 737 MAX en raison de collusions possibles avec Boeing. Ce mercredi, la FAA a dû répondre de ces critiques devant le Sénat américain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.