GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Haïti: polémique autour de l'augmentation exceptionnelle des salaires minimums

    media Vue générale de Port-au-Prince, le 3 octobre 2016. (Image d'illustration) REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    En Haïti, les députés ont voté pour une hausse record des salaires minimums. Les augmentations proposées vont de + 21%, et même jusqu’à + 87,5% selon les secteurs d’activités. Cette décision soulève évidemment nombre de critiques, car aucune concertation n’a été organisée en amont du vote.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince,  Amélie Baron

    Ni les représentants des ouvriers ni ceux du patronat n’ont été consultés par les parlementaires sur cette mesure qui les concerne pourtant en premier lieu. Les nouveaux montants des salaires énoncés par les députés semblent donc n’être basés sur aucun rapport ou évaluation du tissu économique.

    A quelques mois des élections législatives, certains représentants du secteur privé dénoncent sans hésitation une « démagogie électoraliste ». Et qu’il s’agisse des syndicalistes ou des chefs d’entreprise, personne ne se satisfait de cette seule augmentation. Tous les acteurs réclament de l’Etat des subventions au logement, au transport des travailleurs ainsi que des aides à la scolarité de leurs enfants. Sans quoi, cette hausse des salaires pourrait aggraver la forte inflation qu’elle entend résorber.

    En revanche, sans surprise, les représentants du patronat expliquent, eux, que les entreprises ne pourront appliquer ces hausses exceptionnelles tandis que les syndicats estiment que les salaires doivent être davantage augmentés. Il revient maintenant au Sénat d’examiner le texte et éventuellement de réviser ces futurs minima salariaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.