GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    Amériques

    L’Équateur et NatGeo s’allient pour protéger l'écosystème des Galapagos

    media L'archipel des Galapagos est réputé pour son écosystème unique. Photo by Specialist Stock / Barcroft Medi / Getty Images

    Le gouvernement équatorien et la fameuse chaîne National Geographic, également connue comme NatGeo, s’allient pour protéger l’écosystème unique au monde de l’archipel des Galapagos.

    NatGeo a tourné un grand nombre de documentaires aux Galapagos, une zone de 138 000 km² déclarée patrimoine naturel de l´humanité en 1978 par l´Unesco. C'est un véritable laboratoire naturel qui a permis au scientifique britannique Charles Darwin de développer sa fameuse théorie de l´évolution. Il est donc logique que National Geographic s´investisse dans sa protection.

    Pour financer ce projet, l’État équatorien espère recevoir un peu plus de huit millions d'euros. Cet argent doit être versé par des organismes internationaux sur un fonds dont le principe vient d´être acté par le ministre équatorien de l’Environnement et NatGeo. L’idée est d’utiliser cet argent pour améliorer les systèmes de surveillance de la réserve marine.

    Aider les tortues et les hommes

    Le gouvernement va aussi chercher à améliorer les ressources économiques des pêcheurs artisanaux des Galapagos qui reprochent souvent aux autorités et aux écologistes de préférer les « tortues aux hommes ».

    L’idée est de leur permettre de mieux gagner leur vie pour éviter qu’ils ne se lancent dans le braconnage et dans l’exploitation d’espèces très recherchées en Asie comme les concombres de mer ou les ailerons de requins.

    Les ressources collectées serviront également à la protection du sanctuaire marin des îles Darwin et Wolf, les deux îles les plus isolées de l’archipel.

    Crise économique

    Officiellement, il s’agit de faire participer le monde à la protection d’un écosystème absolument unique avec ses espèces endémiques. Mais l’Équateur est en crise économique. L’époque où le baril de pétrole se vendait à 80 dollars, voire plus, est loin.

    Aujourd’hui, le régime du président Moreno a lancé un plan d’austérité. Il vient de signer un accord avec le Fonds monétaire international et toute aide économique est donc bonne à prendre. L’Équateur vient d’ailleurs de signer un autre accord avec une autre ONG pour obtenir cinq millions d’euros pour protéger des zones protégées, mais cette fois sur le continent.

    Quant aux menaces directes sur la réserve marine, les images satellite montrent que près de 300 chalutiers chinois sont actuellement juste à l’extérieur de la réserve marine des Galapagos. Quito a dit qu’il allait mobiliser des avions et des patrouilleurs pour surveiller ces navires, mais ses moyens sont limités. Tout ce que peut apporter un fonds comme celui signé avec NatGeo est donc le bienvenu.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.