GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: Nicolas Maduro relance son appel à une médiation extérieure

    media Nicolas Maduro (image d'illustration) devant ses supporters à Caracas: «Le Venezuela demande du soutien et de l’accompagnement dans un grand dialogue de paix et d’entente». Miraflores Palace/Handout via REUTERS

    Au Venezuela, le rapport de force se joue toujours dans la rue, hier, samedi 6 avril,  les partisans de Nicolas Maduro manifestaient dans les rues de Caracas, ainsi que les Vénézuéliens en soutien au chef de l'opposition Juan Guaido, qui s'est autoproclamé président par intérim. Juan Guaido a déclaré vouloir lancer la « phase définitive » contre Nicolas Maduro, en annonçant une série de nouvelles manifestations pour les prochains jours et les prochaines semaines pour chasser du pouvoir le président en exercice. De son côté, Nicolas Maduro a réitéré son appel à une médiation extérieure.

    En janvier 2019, le Mexique et l'Uruguay proposaient déjà d'établir un dialogue entre le président Nicolas Maduro et celui qui s'est autoproclamé président par intérim, Juan Guaido. Ce dernier avait refusé de mettre en place ce qu'il considérait alors comme un « faux dialogue » permettant à Nicolas Maduro de gagner du temps.

    Hier, lors de la manifestation à Caracas, devant des milliers de Vénézuéliens, le président Maduro, a réitéré sa demande d'aide à la médiation par des pays gérés par des président de gauche, qu'il considère comme ses alliés : « Je lance un appel au président de Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador, je lance un appel au président de l’Uruguay, le docteur Tabaré Vasquez, je lance un appel au président de la Bolivie, Evo Morales et je fais aussi appel aux Premiers ministres et aux présidents des quatorze membres de la Communauté des Caraïbes, le Caricom, à reprendre l’initiative de dialogue qui a été décidée à Montevideo il y a deux mois. Le Venezuela demande du soutien et de l’accompagnement dans un grand dialogue de paix et d’entente entre Vénézuéliens et Vénézuéliennes. »

    Les pays concernés par cet appel, qui n'avait pas fonctionné en janvier 2019, n'ont pour l'instant pas répondu. Mais récemment, AMLO, le président mexicain, estimait que d'être médiateur des conflits, ça n'était pas le rôle du Mexique mais bien de l'ONU.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.