GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: les partisans de l'ancien président Lula donnent toujours de la voix

    media Dans plusieurs grandes villes du pays, comme ici à Curitiba, les partisans de l'ancien président Lula sont descendus dans la rue, ce dimanche 7 avril 2019. REUTERS/Rodolfo Buhrer

    Au Brésil, des milliers de sympathisants de l'ex-président Lula ont manifesté ce dimanche 7 avril à Curitiba (sud) devant la prison où il est incarcéré depuis un an pour corruption, mais aussi dans d'autres grandes villes du pays comme à Rio de Janeiro. Reportage.

    Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

    Le long de la plage de Copacabana, les banderoles, tee-shirts et masques à l’effigie de Lula changent de l’habituel paysage de carte postale de Rio.

    Silvano Leite a fait le trajet depuis un Etat voisin, il fait partie du Mouvement des travailleurs sans terre. « Pour nous, dit-il, c’est un prisonnier politique. Il a été emprisonné parce que s’il avait été candidat, il aurait gagné la présidentielle. »

    Les partisans de Lula considèrent sa condamnation comme une atteinte à la démocratie. Teresa Silva est électrice du Parti des travailleurs depuis plus de trente ans : « Il représentait la conquête de droits sociaux, la fin de la misère pour des millions de personnes, l’accès à l’éducation. Il représentait le droit à une vie plus digne pour les plus pauvres. »

    Les Brésiliens attachés au PT

    « Lula libre » est désormais devenu un véritable slogan de l’opposition au gouvernement actuel. « Aujourd’hui, on vit sous un Etat fasciste, qui commémore la dictature militaire, dénonce Clara Masini, qui est de toutes les manifestations de gauche. Je ne pensais pas qu’un jour je revivrais ça. Donc, je me sens obligée d’être ici aujourd’hui, aux côtés de ceux qui luttent pour la démocratie. »

    Malgré l’échec du Parti des travailleurs lors de la dernière élection présidentielle, un récent sondage montre que le PT reste le parti préféré des Brésiliens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.