GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Aujourd'hui
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Pérou: la justice ordonne le placement en détention de Kuczynski pour corruption

    media Pedro Pablo Kuczynski est soupçonné d'être impliqué dans le scandale Odebrecht. REUTERS/Mariana Bazo

    La justice péruvienne a ordonné mercredi 10 avril le placement en détention provisoire pour 10 jours de l'ex-président Pedro Pablo Kuczynski (2016-2018) dans le cadre du scandale de corruption Odebrecht qui secoue la classe politique latino-américaine ces dernières années.

    Un communiqué de l'administration judiciaire indique que « la détention provisoire pour une durée de 10 jours de l'ancien président Pedro Pablo Kuczynski » a été ordonnée « pour une affaire de blanchiment d'argent présumé dans le cadre du scandale Odebrecht».

    Ce géant brésilien du bâtiment a distribué pendant plus d'une décennie un total de 788 millions de dollars dans une dizaine de pays à travers la région pour remporter des contrats, selon ministère de la Justice américaine (DoJ). L'entreprise a reconnu avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin au Pérou entre 2005 et 2014.

    Celui que les Péruviens surnomment « PPK » est devenu en mars 2018 le premier président en exercice à démissionner à cause de ses liens avec Odebrecht, et la justice a également autorisé le procureur spécial José Domingo Pérez, en charge du volet péruvien de l'enquête sur le groupe de BTP, à perquisitionner le domicile de Pedro Pablo Kuczynski, 80 ans.

    Pedro Pablo Kuczynski (surnommé PPK) était déjà interdit de sortie du pays pour 18 mois. Son passeport avait été confisqué et il passait son temps chez lui à Lima, selon notre correspondant dans la région, Eric Samson. Il faisait l’objet d’une enquête préliminaire depuis octobre 2017.

    Deux des compagnies de PPK avaient conseillé Odebrecht

    Deux de ses compagnies, Westfield Capital et First Capital avaient en effet conseillé financièrement Odebrecht entre 2004 et 2007 et la compagnie brésilienne affirme leur avoir payé près de cinq millions de dollars. En soi, ces activités de conseil n’étaient pas interdites. Mais M. Kuczynski a été membre du gouvernement de l’ancien président Alejandro Toledo entre 2004 et 2013 et avait pris des décisions favorables à la compagnie brésilienne.

    Le Parquet le soupçonne en particulier d’avoir favorisé Odebrecht lors de l’obtention des contrats du projet d’irrigation Olmos et des parties deux et trois de la route Interocéanique sud. La justice enquête pour savoir si Kuczynski, également accusé de blanchiment d’argent, aurait servi d’intermédiaire entre Odebrecht et M. Toledo, actuellement en fuite aux États-Unis. Ce dernier aurait reçu 20 millions de dollars de pot-de-vin.

    Affirmant ne pas avoir l’intention de fuir du Pérou ou d’entraver l’action de la justice, Kuczynski parle de « persécution politique » et de détention « arbitraire ».

    Alejandro Toledo (2001-2006), Alan Garcia (1985-1990, 2006-2011), Ollanta Humala (2011-2016) et Pedro Pablo Kuczynski (2016-2018): les quatre derniers chefs de l'État sont dans le collimateur de la justice et la chef de file de l'opposition, Keiko Fujimori, a été placée en détention provisoire le 31 octobre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.