GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: Pence demande à l'ONU de reconnaître Guaido comme président légitime

    media Le vice-président américain Mike Pence s'est adressé aux Nations unies sur le Venezuela, le 10 avril 2019. REUTERS/Brendan McDermid

    Washington avait demandé mardi 9 avril une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation humanitaire au Venezuela. 3,5 millions de personnes ont fui le pays et un quart des Vénézuéliens ont besoin d’une assistance dans ce que les ONG qualifient de « plus grave crise humanitaire en temps de paix ». Les États-Unis avaient dépêché pour l’occasion le vice-président Mike Pence. Mais plus que la situation humanitaire, c’est surtout de politique et du départ du président Nicolas Maduro qu'il a été question. Maduro dénonce « l'arrogance » du vice-président américain.

    Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

    L’agenda des Américains pour cette réunion était clair : faire monter la pression sur le régime de Maduro pour qu’il négocie son départ. Mais malgré les menaces et les sanctions, son gouvernement s’est montré étonnamment résilient.

    Le vice-président Mike Pence a donc proposé d’aller plus loin : « Le temps est venu pour les Nations unies de reconnaître le président par intérim Juan Guaido comme le président légitime du Venezuela et de placer son ambassadeur au sein de cette enceinte de l’ONU. »

    Puis, il se tourne vers l’ambassadeur du Venezuela aux Nations unies, un proche de Nicolas Maduro. « Avec tout mon respect, Monsieur l’ambassadeur, vous n’avez rien à faire ici. Vous devriez retourner au Venezuela et dire à Nicolas Maduro que son temps est compté et qu’il est temps qu’il parte », a déclaré Mike Pence.

    Washington veut faire voter une résolution à l’ONU pour que Juan Guaido, le président autoproclamé par intérim, actuellement soutenu par une cinquantaine de pays, soit officiellement reconnu.

    Mais outre la légalité d’une telle manœuvre, qui aboutirait à un changement de régime, Washington pourrait surtout se heurter à une érosion des votes qui soulignerait encore plus l’enlisement de la situation.

    Maduro dénonce « l'arrogance » du vice-président américain

    « Aujourd'hui [mercredi 10 avril], le vice-président des États-Unis, Mike Pence, s'est ridiculisé au Conseil de sécurité des Nations unies. Je ne comprends pas son arrogance, sa suffisance, son suprémacisme racial », a déclaré le président vénézuélien Nicolas Maduro dans une allocution télévisée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.