GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Dénucléarisation: Donald Trump envisage un troisième sommet avec Kim Jong-un

    media Le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 11 avril 2019. REUTERS/Carlos Barria

    Donald Trump a reçu jeudi 11 avril son homologue sud-coréen Moon Jae-in à la Maison Blanche. Malgré l’échec du premier sommet, le président américain se dit prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen une troisième fois et il continue d’espérer un accord sur la dénucléarisation de la péninsule.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Le premier sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un, historique, n’a abouti qu’à une déclaration de principe, le second s’est achevé sur un échec, et les négociations sur la dénucléarisation sont depuis au point mort. C’est pour tenter de les relancer que le président sud-coréen était à la Maison Blanche jeudi.

    Donald Trump reste très motivé, il dit avoir une très bonne relation avec le dirigeant nord-coréen et quand on lui demande s’il est prêt à le revoir, il répond : « Cela pourrait arriver oui, ça dépend largement du dirigeant Kim. »

    Donald Trump a cependant exclu de lever les sanctions contre la Corée du Nord, mais a rappelé qu’il aurait pu les renforcer. Face à l’impasse dans les discussions, le président américain a été contraint de reconnaître que le processus de négociations pourrait prendre du temps.

    « Il y a divers petits accords qu’on peut peut-être conclure, des choses peuvent se passer. On peut avancer étape par étape. Mais ce dont nous discutons en ce moment, c’est d’un grand accord : celui qui nous débarrassera des armes nucléaires », a-t-il insisté.

    La rencontre entre les présidents sud-coréen et américain a coïncidé avec un communiqué plutôt offensif de l’agence de presse nord-coréenne. Selon l’organe officiel de Pyongyang, Kim Jong-un est déterminé à administrer un coup significatif à ceux qui lui imposent des sanctions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.