GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Mexique: nouveau massacre criminel dans l'État de Veracruz

    media Des témoins de la fusillade encore sous le choc, vendredi 19 avril à Minatitlan, au Mexique. REUTERS/Angel Hernandez

    Treize personnes ont été tuées vendredi 19 avril 2019 au Mexique. Un groupe armé a ouvert le feu dans un restaurant de l'État de Veracruz. Une nouvelle tragédie qui illustre la violence quotidienne à laquelle font face les habitants de cet État rongé par le crime organisé.

    Il était 9 heures du soir, dans le restaurant La Potra, à Minatitlan dans l'Etat de Veracruz. Familles et amis partageaient une soirée privée, lorsque des hommes ont soudain fait irruption. Ils étaient venus pour enlever l'un des invités.

    Selon la presse locale, la foule a alors tenté de s'opposer à cette séquestration, et le groupe armé a ouvert le feu. Cinq femmes, sept hommes et un tout jeune enfant ont été tués. Quatre personnes sont gravement blessées.

    Sur les réseaux sociaux, beaucoup de Mexicains expriment leur colère et leur désarroi après ce nouveau drame. L’État de Veracruz, qui est riche en pétrole, est un territoire-clé des trafics en tous genres et les cartels de Los Zetas et de Jalisco Nueva Generacion s'y livrent une guerre impitoyable.

    Méfiance et défiance à l'égard des autorités

    Les internautes accusent le nouveau président de la République, Manuel Lopez Obrador, de perdre son temps à critiquer l'ancien gouvernement au lieu d'agir contre le crime organisé qui sévit dans le pays.

    En arrivant au pouvoir, en décembre 2018, Manuel Lopez Obrador avait fait la promesse de diminuer en deux ans le niveau de violence. Il a notamment reconnu les 5 000 disparus de l’État de Veracruz.

    Au total, au moins 600 fosses clandestines ont été identifiées. Nombre de familles cherchent encore désespérément leurs proches, dans un climat de méfiance permanente, notamment envers les autorités locales.

    ► À lire aussi : La réponse du président Obrador à la violence au Mexique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.