GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Tous trois sont récompensés pour leurs travaux sur «l’allègement de la pauvreté globale», informe le comité Nobel ce lundi. «En deux décennies, leur approche basée sur les expérimentations ont transformé l’économie du développement, qui est maintenant un champs de recherche florissant», explique l’Académie royale des sciences suédoise.

    Amériques

    Le Pérou a désormais un gouvernement à majorité féminine, une première

    media Le président péruvien Martin Vizcarra aux côtés de sa vice-présidente Mercedes Araoz, et son chef de cabinet, Cesar Villanueva, à Lima le 2 janvier 2019. Cris BOURONCLE / AFP

    Pour la première fois dans l’histoire républicaine du Pérou, il y a plus de femmes que d’hommes au gouvernement, après la prise de fonctions de Maria Jara, chargée des Transports, vendredi 26 avril. Un chiffre loin d’être anecdotique dans un pays toujours très machiste.

    Avec notre correspondant dans la région, Eric Samson

    Le président péruvien a un peu fait l’histoire vendredi 26 avril lorsqu’il a fait prêter serment aux deux nouveaux ministres en date de son gouvernement : Miguel Estrada, titulaire du portefeuille du Logement, et surtout l’avocate Maria Jara, nouvelle ministre des Transports et des Communications. Mme Jara remplace en effet Edmer Trujillo qui a démissionné le 14 avril dernier alors qu’il était sur le point d’être censuré par le Parlement pour le manque de contrôle du transport interprovincial.

    Avec la nomination de Mme Jara, il y a désormais dix femmes au gouvernement péruvien. Leurs collègues masculins ne sont que huit. Le Pérou fait donc mieux que la parité qu’il avait déjà atteinte à deux reprises.

    Le premier gouvernement paritaire de l’histoire du Pérou a été nommé en 2011 : c'était le premier de l’ancien président Ollanta Humala, aujourd’hui en attente de jugement avec sa femme dans le cadre du scandale de corruption Odebrecht. Le deuxième, et plus récent, était celui nommé en mars dernier par l’actuel président Martin Vizcarra - avec neuf femmes sur un total de 18 ministres.

    En avril 2018, Vizcarra avait été critiqué pour ne nommer que cinq femmes dans son premier gouvernement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.