GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Au golf, Donald Trump est le capitaine de la triche!

    media Trump est «commandant en triche», selon le journaliste Rick Reilly. ® Headline

    Selon le livre du journaliste sportif Rick Reilly, Donald Trump triche éhontément au golf. La passion du président des États-Unis n’est plus à décrire, mais le comportement exposé dans « Commandant en triche, comment le golf explique Trump » met en lumière un Donald Trump qui triche, se comporte mal, et l’auteur de se poser la question : en fait-il autant en tant que président des États-Unis ?

    Écrire un livre sur les liens entre Donald Trump et le golf pourrait sembler anecdotique ou juste un brin moqueur, car le président des États-Unis est un obsédé du golf. Depuis le début de sa présidence, il serait allé sur un parcours de golf 173 fois - il possède lui-même 17 parcours aux États-Unis et à l’étranger et aurait joué au moins 82 fois. Une passion qui aurait un coût total évalué à près de 99 millions de dollars selon le site https://trumpgolfcount.com/. Mais les motivations du journaliste sportif Rick Reilly pour rédiger ce livre et les révélations qui en découlent sont autres et se nichent surtout dans le comportement du président sur un parcours, voire sur l’image général que Donald Trump renvoie de ce sport. Car ce dernier triche et se comporte comme un véritable malotru dans un lieu où la bonne tenue est normalement de rigueur. L’excellent travail de Rick Reilly va même bien plus loin encore en révélant que Donald Trump a embauché ses relations golfiques à la Maison Blanche. Ainsi à un poste symboliquement fort de sa présidence, se retrouve un de ses anciens caddies, Dan Scavino. Un caddie c’est la personne qui porte le sac du joueur, s’occupe du matériel et s’efforce à déterminer le point de chute de la balle du joueur durant les 18 trous.

    Donald, un vilain canard du golf

    Dan Scavino, alors âgé de 16 ans, avait été choisi au hasard dans les années 90 par Donald Trump avant un parcours, il se retrouve assistant du président des Etats-Unis et détient les accès personnels du compte Twitter présidentiel. L’ancien porteur de sac devenu directeur des médias sociaux est aussi la personne à la plus grande longévité à la Maison Blanche. Mais cette histoire étonnante, c’est un peu la chute du livre. Car auparavant c’est le portrait réel et cruel d’un tricheur qui est raconté. Le roi est mis à nu sur un parcours de golf et Donald Trump se révèle commandant en fake ! Le livre s’amuse à décrire le jeune Donald Trump, très tôt un vilain canard du golf, qui a appris à jouer sur un parcours public plutôt mal famé de Philadelphie où les joueurs haut en couleurs pariaient des billets de 10 dollars sur tout et n'importe quoi, un peu comme des joueurs de poker roublards. Donald Trump n’a jamais cessé depuis lors de parier et de tricher sur un terrain de golf, le fait-il aussi dans les autres domaines de sa vie... en vient à se demander le journaliste Rick Reilly.

    Taper du pied dans sa balle, c’est formellement interdit !

    S’il y a un endroit où on se doit de ne pas tricher, c’est au golf. Déjà parce que les règles du Royal and Ancient de Saint Andrews aussi vieilles que ce premier club de golf au monde de 1754 sont immuables, mais aussi parce que c’est un sport de gentlemen durant lequel chacun note le score de son adversaire et se doit de respecter, avec le sourire ou pas, les aléas du relief et du climat. C’est même une des joies du jeu. Seulement voilà, Donald Trump n’est pas un gentleman comme les autres et s’arrange à sa façon avec les éléments ou le sort. Le portrait final du président des Etats-Unis tracé dans ce livre hilarant fait de lui un menteur et tricheur compulsif, incapable d’accepter avec humilité qu’un terrain ou même un opposant lui résiste.

    Mais que fait-il exactement ? La liste des témoignages recueillis par Rick Reilly est longue et éloquente. Le président des États-Unis tape du pied dans sa balle quand elle est trop à l’extérieur du bon chemin, on parle du fairway, et c’est formellement interdit ! Il est aussi capable de sortir de sa poche une nouvelle balle pour mieux camoufler qu’il vient juste d’en égarer une, c’est rigoureusement interdit ! Il va même jusqu’à déplacer les balles de ses adversaires, trop bien placées selon lui ! Comme cela, juste pour ne pas perdre, et c’est presque choquant ! Le livre est étourdissant et drôle pour peu qu’on goûte cette mise à nu psychologique d’un président américain.

    Trump est commandant en triche, selon le journaliste Rick Reilly. ® Headline

    Donald Trump s’entoure de fake golf

    Car il est de notoriété publique que marcher 18 trous après une petite balle blanche est un formidable révélateur des personnalités de chacun. Ce sport peut rendre fou de rage, être démoniaque et humiliant -le champion français Jean Van de Velde livre un puissant témoignage de sa dégringolade lors de l’Open britannique dansla série Losers de Netflix. Une partie aux côtés d’une personne inconnue agit comme un filtre qui fait, après presque quatre heures de marche, tomber les masques. Mais Trump lui a choisi de tricher avec la réalité, s’entourer de fake golf en somme. Alors, selon l’auteur du livre, la passion de Donald Trump et l’image médiatique qui transparaît s’avèrent être la pire chose arrivée au monde du golf déjà trop souvent regardé de travers (guindé, élitiste ou autres…). Tiger Woods et ses collègues sportifs peuvent toujours tenter de hisser haut le drapeau d’un sport redevenu médiatique, passionné, voire musclé, les parcours que Donald Trump possède sont bien à son image : un golf « bling bling », déformé d’obstacles artificiels et sillonné piteusement en voiturette. Ils sont bien loin des premiers links écossais - parcours de bord de mer - qui furent naturellement formés par les moutons en liberté. Donald Trump aurait plutôt tendance à prendre ses adversaires pour des moutons et c’est en Ecosse qu’il livre d’ailleurs une véritable « guerre du golf » comme titré par Le Monde depuis qu’il a acheté un parcours, et tente d’en agrandir un autre. Certains Écossais haïssent l'attitude de Donald Trump - à liresur rfi.fr

    Une manifestante anti-Trump à Turnberry, près de l'entrée d'un complexe du magnat américaine, en Ecosse, le 14 juillet 2018. Reuters/Henry Nicholls

    Plusieurs chapitres du livre sont consacrés à cette querelle symptomatique - Donald Trump revendique des origines écossaises sans même savoir qu’on ne dit pas « I am scotch » mais « I am scottish » et cela amuse ses opposants.

    Trump dépose discrètement une balle qu’il avait dans sa poche

    L’anecdote la plus folle du livre se déroule ainsi : lors d’une partie avec Tiger Woods, le président des Etats-Unis peut s’offrir tous les joueurs de la planète- Donald Trump rate son départ, et plouf ! la balle finit dans l’eau. Il dit alors à son caddie : « j’en relance une, personne n’a regardé. » Nouvelle déconvenue re-plouf dans l’eau… Le président des États-Unis reste de marbre, s’engouffre dans sa voiturette comme s’il avait réussi son coup - il est connu pour rouler même sur les greens, mais c’est une autre histoire qui se déroule ce jour-là-, en s'avançant vers le drapeau, l’objectif, il dépose alors discrètement une balle qu’il avait dans sa poche. A la fin du trou, il aurait déclaré tout fier avoir joué comme Tiger Woods qui lui n’a pas grogné ou en rit encore. Le livre est une avalanche d’histoires aussi tordues, voire grossières, sur ce président artiste de la triche au golf et sans nul doute ailleurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.