GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Juillet
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Affaire Huawei: Meng Whanzhou a comparu devant un tribunal canadien

    media La directrice financière de Huawei, Meng Whanzhou, quitte sa résidence surveillée de Vancouver pour se rendre au tribunal le 8 mai 2019. REUTERS/Lindsey Wasson

    La numéro 2 du géant chinois des télécommunications Huawei a comparu mercredi 8 mai devant un tribunal de Colombie-Britannique. Arrêtée le 1er décembre dernier à l’aéroport de Vancouver alors qu’elle faisait escale lors d'un voyage vers Hong Kong, Meng Whanzou fait face à une demande d’extradition des États-Unis. Ces derniers l’accusent d’avoir menti aux banques et violé les sanctions commerciales américaines contre l’Iran.

    Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

    Vêtue d’une longue robe noire, Meng Wanzhou affiche sa détermination face au tribunal canadien, chargé d’examiner sa demande d’extradition. Son équipe d’avocats a fait valoir au juge mercredi que la vice-présidente et directrice financière de Huawei n’avait commis aucune fraude selon les lois canadiennes.

    Un argument que conteste le procureur du Canada. Ce dernier remarque qu’un mensonge reste un mensonge. Autre point de contestation mis en avant par la défense : les conditions d’arrestation de leur cliente le 1er décembre à l’aéroport de Vancouver.

    Les douaniers auraient interrogé Meng Wanzhou pendant trois heures, et saisi ses équipements électroniques, avant de l’informer que les États-Unis demandaient son extradition. Voilà pourquoi les avocats réclament les transcriptions audio de ces interrogatoires.

    Les audiences devant le tribunal ne devraient pas reprendre avant fin septembre et porter sur des questions de droit. L’examen de la demande d’extradition elle-même ne devrait démarrer qu’en 2020.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.