GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Colombie: 160 millions de dollars des États-Unis pour appliquer l'accord de paix

    media Le président colombien Iván Duque et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors d'une conférence en avril 2019. REUTERS/Luisa Gonzalez

    Le gouvernement des États-Unis a annoncé lundi 13 mai l'octroi d'une aide supplémentaire de 160 millions de dollars à la Colombie pour la mise en œuvre de l'accord de paix signé avec l'ex-guérilla FARC en 2016.

    Ces fonds sont destinés à « la mise en œuvre de la paix » et à « formaliser les terres » dans des régions affectées par plus d'un demi-siècle de conflit armé, a déclaré l'administrateur de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), Mark Green, lors d'une conférence de presse à Bogota.

    « Ces ressources sont pour un travail important, pour la mise en œuvre de la paix, pour promouvoir la réconciliation, pour aider les communautés rurales, pour améliorer la sécurité des citoyens et renforcer la protection des droits humains », a-t-il ajouté.

    Mark Green a fait cette annonce lors de l'officialisation d'un amendement à un accord bilatéral par lequel Washington s'engage à verser 754 millions de dollars à Bogota pour financer des projets de développement socio-économiques, selon un communiqué d'USAID.

    Le président colombien Ivan Duque a indiqué pour sa part que les fonds supplémentaires seraient destinés principalement à des projets productifs d'ex-combattants de l'ancienne guérilla FARC, désarmée et reconvertie en parti politique sous le même acronyme.

    Ils serviront, a-t-il dit, aussi à « combler des brèches » dans l'accès aux services et pour la commercialisation de produits de régions isolées, ainsi qu'à l'amélioration de la sécurité dans d'anciens fiefs de la rébellion marxiste.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.