GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Technologies

    La messagerie WhatsApp infectée par un logiciel espion israélien

    media La faille de sécurité a été exploitée pour installer le logiciel espion Pegasus. REUTERS/Dado Ruvic/File photo

    C'est un nouveau déboire pour Facebook. Sa filiale, WhatsApp, a reconnu mardi avoir été infectée par un logiciel espion, confirmant ainsi une information du Financial Times. Le célèbre service de messagerie en ligne assure que seul un nombre limité d'utilisateurs ont été ciblés et recommande de mettre à jour l'application pour résorber cette faille de sécurité. Selon plusieurs spécialistes en informatique, une société israélienne serait à l'origine du développement de ce logiciel espion très sophistiqué.

    C'est avec un simple appel non décroché que le logiciel espion prenait le contrôle du téléphone. Les attaquants avaient alors accès à tout son contenu : contacts, messages, photos, géolocalisation, ils pouvaient aussi activer le microphone et la caméra à l'insu du proriétaire du smartphone.

    Selon le Financial Times, cette faille de sécurité très difficile à détecter, a été exploitée pour installer le logiciel espion Pegasus développé par NSO Group. Cette entreprise israélienne spécialisée en cybersurveillance est bien connue des services de renseignement de divers pays. Plusieurs ONG l'accusent d'aider des gouvernements autoritaires à épier les faits et gestes de leurs opposants.

    Dans un communiqué, Amnesty International rappelle que l'un de ses employés a été ciblé en 2018 par ce logiciel malveillant comme l’ont été des militants et des journalistes en Arabie saoudite, au Mexique et aux Émirats arabes unis.

    Amnesty International annonce qu'elle va porter plainte contre le ministère de la Défense israélien, autorité de tutelle de NSO Group. De son côté, la firme israélienne a réagi en affirmant que sa technologie est commercialisée dans le seul objectif de combattre le terrorisme et la criminalité.

    Les explications pour mettre WhatsApp à jour

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.