GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: des émeutes dans plusieurs prisons font une cinquantaine de morts

    media Des proches de détenus devant un complexe pénitentiaire de l'État d'Amazonas après la découverte de prisonniers étranglés dans quatre prisons différentes, le 27 mai 2019. REUTERS/Bruno Kelly

    Au moins 55 détenus ont été tués depuis dimanche dans plusieurs rixes entre groupes criminels dans des prisons d'Amazonie. Les autorités affirment que la situation est de nouveau sous contrôle.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Une vague d’assassinats s’est abattue dimanche et lundi sur les prisons de Manaus, dans l’État d’Amazonas, au nord du Brésil. Quatre centres pénitentiaires différents ont été la proie d’affrontements entre gangs rivaux, provoquant la mort de plusieurs dizaines de détenus.

    Dimanche, quinze prisonniers avaient été tués dans la plus grande prison de Manaus. Le massacre a eu lieu durant une période réservée aux visites de familles de détenus – certaines ont été contraintes d’assister aux meurtres de leurs proches.

    Et lundi, les affrontements ont continué : selon les autorités, quarante prisonniers ont été retrouvés morts dans trois autres centres de détention. Selon l’administration pénitentiaire, la plupart des victimes ont été asphyxiées.

    Les autorités affirment avoir repris le contrôle des prisons mais le gouvernement fédéral a décidé d’intervenir en envoyant sur place des troupes supplémentaires de la police pénitentiaire.

    C’est déjà à Manaus en 2017 qu’avait eu lieu un précédent massacre dans lequel 56 détenus avaient été tués à l’arme blanche durant des affrontements entre gangs criminels pour le contrôle du trafic de drogue dans la région.

    ► À lire aussi : Dans l'enfer des prisons brésiliennes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.