GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: le gouvernement intérimaire proteste contre des activités de Morales au Mexique
    • Donald Trump souhaite l'ouverture d'un procès en destitution au Sénat (Maison Blanche)
    Amériques

    Donald Trump en route pour une visite d'État au Royaume-Uni

    media Donald Trump en compagnie de ses supporters avant d'embarquer à bord d'Air Force One le 20 mai 2019. REUTERS/Carlos Barria

    Le président américain Donald Trump se rend ce dimanche 2 juin au Royaume-Uni où il sera reçu par la reine Elizabeth II pour une visite qui s'annonce mouvementée.

    Le président américain, qui n'a jamais caché son goût prononcé pour les honneurs et les tapis rouges, arrive dans un climat politique difficile, au moment où le pays cherche un successeur à la Première ministre Theresa May et s'interroge, dans la douleur, sur la façon de mettre en œuvre le Brexit.

    A LIRE AUSSI: États-Unis-Allemagne: Mike Pompeo en visite officielle à Berlin

    Son précédent voyage au Royaume-Uni, qui avait fait descendre des dizaines de milliers de personnes dans la rue, avait été particulièrement chaotique, ponctué d'un surprenant entretien au tabloïd The Sun très critique envers la cheffe du gouvernement qui avait suscité stupeur et effarement.

    Pour cette visite de trois jours, qui débutera lundi par une cérémonie à Buckingham Palace suivie d'un déjeuner avec la reine puis, dans la soirée, d'un banquet officiel, auquel ont eu droit avant lui George W. Bush et Barack Obama. Comme tous ses prédécesseurs, il devrait insister sur la « relation spéciale » anglo-américaine. Le reste est, comme toujours avec le 45e président des Etats-Unis, imprévisible.

    Trump soutien Boris Johnson

    A l'été 2018, Donald Trump avait pris le thé avec la monarque britannique dans le château de Windsor, mais n'avait pas eu droit à tout le faste d'une visite d'Etat. Avant même son arrivée sur le sol britannique, des appels à manifester ont été lancés, et la polémique a débuté. Le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn a décliné l'invitation au dîner d'Etat, jugeant inopportun de dérouler le tapis rouge pour honorer un président « qui déchire des traités internationaux vitaux, soutient le déni du changement climatique et use d'une rhétorique raciste et misogyne ».

    Avant de traverser l'Atlantique, Donald Trump a une nouvelle fois revendiqué sa proximité avec Boris Johnson, farouche partisan du Brexit et favori dans la course à la succession de Theresa May, mais aussi avec Nigel Farage, infatigable europhobe. « Je les aime bien, ce sont des amis (...) Ce sont deux types très bien, a-t-il lancé. Peut-être que ce n'est pas mon rôle de soutenir tel ou tel. Mais j'ai beaucoup de respect pour ces deux hommes. Boris ferait du très bon travail. Je pense qu'il serait excellent », a-t-il ajouté dans un entretien à The Sun. Si aucune rencontre avec l'un ou l'autre n'a été annoncée par la Maison Blanche, rien n'est exclu.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.